October 1, 2018 / 12:30 PM / 2 months ago

Décès du patriarche de la chanson française Charles Aznavour

PARIS (Reuters) - Le chanteur et comédien français d’origine arménienne Charles Aznavour est décédé à l’âge de 94 ans, a-t-on appris lundi auprès de son attachée de presse.

Le chanteur et comédien français d'origine arménienne Charles Aznavour est décédé à l'âge de 94 ans, a-t-on appris lundi auprès de son attachée de presse. /Photo d'archives/REUTERS/Christophe Ena

L’interprète de “La Bohême” et de “Comme ils disent”, qui avait dû interrompre une tournée à la suite d’une fracture du bras, s’est éteint dans la nuit “dans sa maison des Alpilles”, dans les Bouches-du-Rhône, a-t-elle précisé.

Né de parents arméniens à Paris en 1924 sous le nom de Shahnourh Varinag Aznavourian, il avait commencé sa carrière sous l’égide d’Edith Piaf, Maurice Chevalier et Charles Trénet, avant de devenir l’un des auteurs-compositeur-interprète français les plus connus à l’étranger, notamment pour “For me, formidable” (1964). (voir le portrait)

De retour d’une tournée au Japon, il devait se produire à la fin du mois à Bruxelles, puis en novembre en région parisienne avant d’entamer une série de concerts en région. L’annonce de son décès a soulevé une vague de réactions.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a salué sur Twitter un artiste “profondément français, attaché viscéralement à ses racines arméniennes, reconnu dans le monde entier.”

“Charles Aznavour aura accompagné les joies et les peines de trois générations. Ses chefs-d’oeuvre, son timbre, son rayonnement unique lui survivront longtemps”, a-t-il écrit.

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a déploré dans un message publié sur Twitter une “perte universelle” : “L’homme qui a réchauffé les coeurs de centaines de millions de personnes pendant 80 ans n’est plus avec nous. C’est un jour de tristesse, une journée de deuil dans notre pays et l’histoire du peuple: le héros de l’Arménie Charles Aznavour est mort”.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a rendu hommage à son oeuvre sur la même plateforme: “Elle a inspiré et inspirera encore des générations. Je proposerai à ce titre aux élus parisiens qu’un lieu de la capitale lui rende hommage en portant son nom”, a-t-elle écrit.

Michel Fugain a salué sur BFM TV “le musicien chanteur de la Nouvelle Vague”, apparu notamment dans “Tirez sur le pianiste” de François Truffaut en 1960.

Pour le chanteur Alain Souchon, qui s’exprimait sur RTL, “ce qu’il y avait de vachement bien avec Charles Aznavour, c’est qu’il faisait une musique qui était intemporelle, qui plaisait partout dans le monde, légèrement jazzy, variée et puis qui racontait des histoires”.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below