October 1, 2018 / 11:09 AM / in 2 months

Le Medef participera aux négociations sur l'assurance chômage

Le Medef a annoncé lundi qu'il participerait aux négociations sur l'assurance chômage. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le Medef a annoncé lundi qu’il participerait aux négociations sur l’assurance chômage, mais l’organisation patronale a averti qu’elle s’opposerait à tout projet d’augmentation des cotisations sociales patronales pour limiter les contrats de courte durée.

“Le Conseil exécutif a donné mandat au Président pour ouvrir des négociations avec les partenaires sociaux sur une réforme de l’assurance chômage, dans un objectif d’améliorer le retour à l’emploi et de mettre en œuvre des économies structurelles conformes au document de cadrage du gouvernement”, peut-on lire dans un communiqué.

“Cette négociation ne devra en aucun cas conduire à une augmentation des cotisations, quel que soit son montant, ou à un système de bonus-malus par modulation des cotisations.”

Le gouvernement a demandé aux partenaires sociaux d’ouvrir des négociations sur une nouvelle convention de l’Unédic pour revoir les règles qui découragent un retour à l’emploi, pénaliser les entreprises abusant des contrats courts et accélérer un désendettement du régime de l’ordre d’un à 1,3 milliard d’euros par an pendant trois ans.

Les syndicats CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO ont déjà annoncé leur participation. La CGT doit se prononcer dans les prochains jours. La CPME souhaitait d’abord évaluer les chances de réussite d’une nouvelle négociation avant de faire connaître sa décision.

Les partenaires sociaux ont accueilli fraîchement les orientations de la nouvelle réforme, dénonçant un projet uniquement axé sur une logique budgétaire.

Le chantier a déjà fait des vagues sur le sujet de la dégressivité des allocations des cadres. Le Premier ministre Edouard Philippe a estimé jeudi dernier que l’idée de plafonner les indemnisations de ces derniers ou de les limiter dans la durée pouvait “avoir du sens”. La proposition a été aussitôt rejetée par les syndicats.

Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below