September 28, 2018 / 5:31 AM / 25 days ago

Le vote sur Kavanaugh maintenu malgré les objections démocrates

WASHINGTON (Reuters) - La commission judiciaire du Sénat américain a décidé de maintenir ce vendredi son vote sur la nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême en dépit des objections démocrates qui réclamaient un report en raison des accusations d’agression sexuelle dont fait l’objet ce magistrat catholique conservateur.

La commission judiciaire du Sénat américain a décidé de maintenir ce vendredi son vote sur la nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême en dépit des objections démocrates qui réclamaient un report en raison des accusations d'agression sexuelle dont fait l'objet ce magistrat catholique conservateur. /Photo prise le 27 septembre 2018/REUTERS/Jim Bourg

Le vote aura lieu à 13h30 heure de Washington (17h30 GMT).

La décision, proposée par le président républicain de la commission Chuck Grassley, a été approuvée par les 11 membres républicains du panel. Huit démocrates ont voté contre, les deux autres se sont abstenus et certains d’entre eux ont quitté la salle en signe de protestation.

Les démocrates - ainsi que l’Association américaine du barreau (ABA) - réclamaient un report du vote afin de laisser le temps au FBI d’enquêter sur les accusations de Christine Blasey Ford, une professeure de psychologie qui affirme que Kavanaugh a tenté de la violer lorsqu’ils étaient tous deux lycéens en 1982.

Le sénateur républicain Jeff Flake, qui n’avait pas pris jusqu’ici de position ferme, a annoncé vendredi matin qu’il voterait en faveur de la nomination de Kavanaugh, renforçant les chances de ce dernier d’être confirmé à son poste.

Si le juge soutenu par Donald Trump franchit avec succès cette étape, le Sénat pourrait se prononcer très vite ensuite, avec un vote procédural samedi puis un vote sur la nomination de Kavanaugh la semaine suivante.

Mitch McConnell, qui dirige le groupe républicain au Sénat, a dit espérer un vote positif dès mardi. La confirmation de Kavanaugh par le Sénat reste incertaine car les républicains ne contrôlent que 51 des 100 sièges du Sénat. Il suffirait donc de deux défections dans les rangs du Grand Old Party pour empêcher la nomination du magistrat.

L’enjeu est de taille puisque les neuf juges de la Cour suprême sont nommés à vie et que la nomination de Kavanaugh, qui a 53 ans, ancrerait l’institution à droite pour des décennies.

“AGRESSIF ET BELLIQUEUX”

Lors de son audition devant la commission des Affaires judiciaires du Sénat, le juge s’est défendu, démentant “catégoriquement et sans équivoque” les allégations de Christine Blasey Ford, entendue auparavant au Sénat et qui a quant à elle réitéré ses accusations.

A la suite du président Donald Trump, qui a réaffirmé jeudi son soutien à Brett Kavanaugh à l’issue de son audition, le sénateur Grassley a jugé vendredi que “le comportement présumé (de Kavanaugh) était incohérent avec tout ce que nous savons d’autre de lui”.

Le président de la commission judiciaire du Sénat a estimé que Christine Blasey Ford n’avait pas apporté suffisamment de preuves à l’appui de ses accusations.

La sénatrice Dianne Feinstein, la démocrate de plus haut rang de la commission, a au contraire critiqué les remarques de Kavanaugh lors de son audition, qui a dénoncé une campagne politique “calculée et orchestrée”.

“Il était agressif et belliqueux. Je n’ai jamais vu quelqu’un qui souhaite être élevé aux plus hautes fonctions judiciaires de ce pays se comporter de cette manière. Par contraste, la personne qui a témoigné hier et démontré un tempérament équilibré était le Dr Ford. Elle a livré un témoignage puissant quant à son expérience d’agression physique et sexuelle de la part de Brett Kavanaugh”, a déclaré Feinstein.

Jeff Flake a expliqué sa décision de voter pour Kavanaugh en réponse de la “réponse convaincante” donnée par le magistrat aux accusations de Christine Blasey Ford.

Après avoir annoncé sa décision, le sénateur a été pris à partie par des manifestants dans l’ascenseur qui le menait à la salle de réunion de la commission.

Le vote de confirmation au Sénat devrait reposer sur la décision d’une poignée de sénateurs, les républicaines modérées Susan Collins et Lisa Murkowski, qui ont déjà par le passé rompu avec la discipline de parti, et le démocrate Joe Manchin, qui est en campagne pour sa réélection en Virginie-Occidentale, un Etat qui a voté Trump lors de la présidentielle de 2016.

Avec Makini Brice, Steve Holland, David Morgan et Susan Heavey; Nicolas Delame, Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below