September 17, 2018 / 11:18 AM / 3 months ago

La SNCF et Alstom vont tester le TER hybride dans trois régions

La SNCF, Alstom et trois régions de France ont annoncé lundi l'expérimentation à partir de 2020 de trains TER hybrides fonctionnant en partie avec des batteries lithium-ion censées permettre une réduction de 20% de la consommation d'énergie. /Photo prise le 13 juin 2018/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - La SNCF, Alstom et trois régions de France ont annoncé lundi l’expérimentation à partir de 2020 de trains TER hybrides fonctionnant en partie avec des batteries lithium-ion censées permettre une réduction de 20% de la consommation d’énergie.

Les trois régions concernées - Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie - ainsi qu’Alstom investissent 16,6 millions d’euros dans cette expérimentation, est-il précisé dans un communiqué commun.

La phase d’essais doit débuter en 2020, avant une commercialisation des rame Régiolis hybrides en 2021 puis un déploiement en série à partir de 2022.

“Le TER hybride pourra (...) combiner de façon optimale plusieurs sources d’énergie en fonction des situations : alimentation électrique par caténaire, moteurs thermiques et énergie stockée dans les batteries”, lit-on dans le communiqué.

Concrètement, la moitié des moteurs diesel sera remplacée par des batteries lithium-ion capables de récupérer l’énergie dégagée par le freinage du train.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below