September 16, 2018 / 4:56 PM / a month ago

Le gouvernement va ouvrir des hôpitaux aux médecins libéraux, selon Les Echos

PARIS (Reuters) - Le gouvernement prévoit de faire émerger des établissements hospitaliers de proximité ouverts aux médecins de ville dans le cadre du plan hôpital, qui sera dévoilé mardi, rapporte dimanche le journal les Echos.

Le gouvernement prévoit de faire émerger des établissements hospitaliers de proximité ouverts aux médecins de ville dans le cadre du plan hôpital, qui sera dévoilé mardi. Emmanuel Macron présentera sa stratégie de transformation du système de santé, à l'heure où les professionnels du secteur dénoncent un système au bord de l'explosion, tant pour les soignants que pour leurs patients. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Emmanuel Macron présentera sa stratégie de transformation du système de santé, à l’heure où les professionnels du secteur dénoncent un système au bord de l’explosion, tant pour les soignants que pour leurs patients.

Selon le quotidien économique, “le gouvernement ne souhaite pas créer de nouveaux établissements” mais “préfère reconvertir les hôpitaux de proximité, qui bataillent pour leur survie”.

“Des unités dédiées aux besoins locaux pourraient aussi être ouvertes au sein d’hôpitaux plus grands, dans des CHU (centres hospitaliers universitaires)”, note le journal.

Le rapprochement de la médecine de ville et de l’hôpital figurait en première ligne des pistes de réforme avancées aussi bien par les experts du Comité Action publique 2022 (CAP 22) chargés d’identifier des pistes d’économies que par le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie.

En juin, le Haut conseil préconisait ainsi d’ajouter aux centres de santé et cabinets libéraux existant “des établissements, que le HCAAM propose de dénommer établissements de santé communautaire, sans lesquels la prise en charge de proximité ne peut être effective”.

“Ces établissements assurent une ligne d’hospitalisation de premier recours, au service des médecins de ville, bien intégrée dans son environnement, principalement axée sur la médecine polyvalente et la filière gériatrique notamment”, décrivait le rapport du Haut conseil.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait promis en août qu’”il n’y aura(it) aucune fermeture d’hôpital de proximité” au titre de la réforme, une annonce accueillie avec scepticisme par les défenseurs des petits hôpitaux.

Dans un communiqué, la coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité avait dénoncé le projet de “multiplication de structures de proximité, établissements qui n’auront plus rien à voir avec un hôpital”, et qui, sans les fermer, videraient “de (leur) substance et de (leur) attractivité les centres sanitaires publics”.

Julie Carriat, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below