September 14, 2018 / 4:59 AM / 9 days ago

USA: La côte Est sous les eaux après le passage de Florence

WILSON/WILMINGTON, Caroline du Nord (Reuters) - Florence, ouragan devenu dépression tropicale, a continué de déverser des trombes d’eau dimanche en Caroline du Nord, où les autorités estiment que le “pire reste à venir”, en raison des risques de crues.

A Wilmington, en Caroline du Nord. Florence, ouragan devenu dépression tropicale, a continué de déverser des trombes d'eau dimanche en Caroline du Nord, où les autorités estiment que le "pire reste à venir", en raison des risques de crues. /Photo prise le 15 septembre 2018/REUTERS/Jonathan Drake

La tempête, qui a touché terre vendredi matin près de Wilmington, a fait au moins 15 morts en Caroline du Nord et du Sud et devrait encore entraîner jusqu’à 25 centimètres de précipitations dans la journée.

Au total, le niveau d’eau devrait montrer jusqu’à 15 ou 20 pouces (38 à 50 cm) dans certaines régions, voire davantage, prévient le Centre national des ouragans (NHC).

Pour l’heure, 86 cm de précipitations sont tombés à Swansboro, ce qui est inédit en Caroline du Nord.

Le précédent record - 61 cm - avait été atteint en 1999 lors du passage de l’ouragan Floyd, qui avait fait 56 morts, selon le météorologue Bryce Link, de DTN Marine Weather.

En Caroline du Nord, plus de 900 personnes ont été secourues face à la montée des eaux et 15.000 autres restent réfugiées dans des abris, a déclaré dimanche le gouverneur de l’Etat, Roy Cooper, lors d’une conférence de presse.

Au moins dix personnes ont péri à cause de la tempête en Caroline du Nord et cinq ont trouvé la mort en Caroline du Sud.

A Fayetteville, ville de 210.000 habitants, les autorités ont sommé des milliers de riverains du fleuve Cape Fear et de la Little River de quitter leur domicile en raison du risque d’inondation.

COUVRE-FEU

Près de 668.000 habitations et commerces étaient privés d’électricité dimanche dans toute la région, après un pic à près d’un million.

Cinq personnes ont été arrêtées pour pillage, selon la police de Wilmington, qui a instauré un couvre-feu nocturne. D’après les autorités locales, la ville n’est plus accessible par la route en raison des inondations.

“Cela demeure une tempête catastrophique et potentiellement meurtrière”, a souligné Zack Taylor, météorologue au centre de prévision du National Weather Center (NWC).

Florence ne génère plus que des vents de 65 km/h mais sa taille, sa lenteur (environ 16 km/h) et le déluge qui l’accompagne continuent à provoquer des inondations dévastatrices.

“Le système (dépressionnaire) déverse des quantités de pluies phénoménales, qui, dans certains endroits, ne se mesurent pas en pouces mais en pieds”, a déclaré samedi Roy Cooper.

La tempête devrait traverser l’ouest des Caroline dans la journée de dimanche puis remonter la vallée de l’Ohio et le nord-est des Etats-Unis lundi et mardi.

Donald Trump a approuvé la mise à disposition de fonds fédéraux dans certains comtés touchés, a annoncé la Maison blanche. Le président a prévu de se rendre dans la région dans la semaine.

Avec Ernest Scheyder à Wilmington et Gene Cherry à Raleigh, en Caroline du Nord; Devika Krishna Kumar et Maria Caspani à New York; Andy Sullivan à Columbia, en Caroline du Sud; Jason Lange à Washington et Alex Dobuzinskis à Los Angeles; Jean-Philippe Lefief, Danielle Rouquié et Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below