September 12, 2018 / 8:24 PM / a month ago

Stormy Daniels, qui dit avoir eu une liaison avec Trump, va publier ses mémoires

NEW YORK (Reuters) - L’actrice de film X Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une liaison avec Donald Trump en 2006, a annoncé mercredi la publication le mois prochain de ses mémoires.

L'actrice de film X Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une liaison avec Donald Trump en 2006, a annoncé mercredi la publication le mois prochain de ses mémoires. /Photo prise le 23 mai 2018/REUTERS/Mike Blake

Interrogée sur ABC, l’actrice, de son vrai nom Stephanie Clifford, a précisé que son récit, “Full Disclosure” (révélation intégrale), serait publié le 2 octobre par St. Martin’s Press, une filiale de la maison d’édition MacMillan Publishers.

Stormy Daniels affirme qu’elle y dit tout de sa vie professionnelle et de son combat judiciaire contre Trump. “Vous ne pensiez pas vraiment que je cacherais quoi que ce soit, si ?”, a-t-elle dit.

L’actrice, qui est âgée de 39 ans, a porté plainte en mars dernier devant un tribunal de Los Angeles pour obtenir l’annulation d’un accord de confidentialité (“non-disclosure agreement”) signée moins de deux semaines avant l’élection présidentielle de novembre 2016.

En contrepartie du versement de 130.000 dollars, Stormy Daniels s’engageait à ne rien dire de ce qu’elle a qualifié de relation “intime” avec Trump et qui remonte, selon elle, à 2006. Trump affirme de son côté n’avoir jamais eu de liaison avec elle.

La star du X a négocié avec l’ancien avocat de l’actuel président des Etats-Unis, Michael Cohen, qui a reconnu lui avoir versé cette somme.

L’avocat, dont Trump s’est entre-temps séparé, a plaidé coupable le mois dernier de fraude fiscale et bancaire liées au financement de la campagne de 2016 du candidat républicain et affirmé avoir effectué ces paiements sur instruction de celui qui n’était pas encore président des Etats-Unis.

Dans sa plainte, Stormy Daniels avance que l’accord est nul et non avenu puisqu’il n’a jamais été signé par Trump lui-même.

L’actrice a déposé une autre plainte contre le président, en avril à Manhattan, l’accusant cette fois de diffamation pour avoir mis en doute sa sincérité.

Dans un communiqué, St. Martin’s Press annonce que son récit décrira “les événements qui ont conduit à cet accord de confidentialité et les tentatives menées en coulisse pour tenter de l’intimider”.

Gabriella Borter; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below