September 10, 2018 / 6:49 AM / 2 months ago

Le vote en Suède, un "signal d'alarme", pour LaRem

La progression du parti d'extrême-droite Démocrates de Suède lors des élections suédoises du week-end "tire une fois encore la sonnette d’alarme", estime La République en Marche (LaRem). /Photo prise le 9 septembre 2018/REUTERS/TT News Agency/Johan Nilsson

PARIS (Reuters) - La progression du parti d’extrême-droite Démocrates de Suède lors des élections suédoises du week-end “tire une fois encore la sonnette d’alarme”, estime La République en Marche (LaRem), le parti du président français, Emmanuel Macron.

“Après l’Autriche ou l’Italie, c’est au tour de la Suède de subir cette vague populiste qui, partout en Europe, constitue un danger pour l’avenir de nos Etats”, déclare LaRem sous la plume de son délégué général, Christophe Castaner.

“Ces résultats nous rappellent l’urgence de construire à l’échelle européenne un nouveau projet progressiste fédérateur, seul capable de répondre à nos défis collectifs : le développement, la question migratoire, l’environnement et le climat, la sécurité et la lutte contre le terrorisme.”

“Refusons d’abandonner aux populistes et aux nationalistes notre avenir commun. Défendons une Europe plus solidaire et unie, et assurons davantage de liberté”, ajoute Christophe Castaner. “Nous mènerons aux côtés des autres forces progressistes ce combat lors des prochaines élections européennes de mai 2019.”

Elizabeth Pineau, édité par Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below