September 10, 2018 / 4:54 AM / a month ago

Le plan pauvreté susceptible d'élargir la CMU complémentaire

PARIS (Reuters) - La couverture maladie universelle complémentaire dont bénéficient les plus modestes pourrait être élargie dans le cadre du plan pauvreté du gouvernement, rapporte dimanche le quotidien les Echos.

La couverture maladie universelle complémentaire dont bénéficient les plus modestes pourrait être élargie dans le cadre du plan pauvreté du gouvernement, rapporte dimanche le quotidien les Echos. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

La stratégie gouvernementale de lutte contre la pauvreté sera présentée ce jeudi par Emmanuel Macron pour une mise en oeuvre “au 1er janvier 2019”, a annoncé Edouard Philippe.

Sur la base d’une information du site spécialisé Espace social européen, le quotidien économique rapporte que le gouvernement prévoit de fusionner deux dispositifs de complémentaire santé, la CMU-C gratuite réservée aux plus démunis et l’aide à la complémentaire santé (ACS) destinée à des ménages modestes moins contraints.

Les ménages modestes n’ayant pas accès à la CMU-C et qui bénéficient aujourd’hui de la subvention ACS pour les aider à adhérer à une complémentaire santé pourraient désormais avoir directement accès au régime CMU-C, à la condition de s’acquitter d’une contribution financière modérée, rapportent Les Echos.

Une source gouvernementale interrogée par les Echos défend un “système plus simple” et assure que l’intention du gouvernement n’est aucunement de nationaliser la couverture complémentaire.

Julie Carriat, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below