September 4, 2018 / 8:11 AM / 3 months ago

Tensions entre pêcheurs dans la Manche, la marine sur le qui-vive

La marine française est "prête à intervenir" pour éviter des accrochages similaires à ceux qui sont survenus en mer, fin août, entre pêcheurs de coquilles Saint-Jacques français et britanniques, a déclaré mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - La marine française est “prête à intervenir” pour éviter des accrochages similaires à ceux qui sont survenus en mer, fin août, entre pêcheurs de coquilles Saint-Jacques français et britanniques, a déclaré mardi le ministre de l’Agriculture.

Une réunion doit se tenir mercredi entre pêcheurs des deux pays et industriels afin de trouver un accord sur les modalités de la pêche, a précisé Stéphane Travert, invité de CNEWS.

En attendant, “la marine française est prête à intervenir en cas de heurts et puis venir faire des contrôles”, l’objectif étant d’”éviter que cela ne s’envenime et faire ce travail de police absolument nécessaire”, a-t-il dit.

“On ne peut pas continuer dans cette situation-là, on ne peut pas avoir des heurts comme ceux-là”, a prévenu le ministre français.

Le 28 août, des scènes de bataille navale ont opposé pêcheurs français et britanniques, lesquels ont dit avoir été attaqués dans les eaux internationales, au large de la Normandie, par plusieurs embarcations venues de l’autre rive.

Ces accrochages ont provoqué de légers dégâts matériels.

L’épisode de la fin août a marqué une escalade dans un vieux litige lié aux réglementations différentes dans les deux pays : les pêcheurs français ont interdiction de prélever des Saint-Jacques de mai à début octobre tandis que leurs homologues britanniques ne sont soumis à aucune contrainte de ce genre.

Ces dernières années, les professionnels avaient trouvé un accord à l’amiable sur les dates d’ouverture de la saison de pêche pour les navires de plus de 15 mètres.

Cet accord n’a pas été reconduit en 2018, les Français exigeant qu’il soit étendu aux bateaux de moins de 15 mètres.

Simon Carraud, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below