August 31, 2018 / 9:05 AM / 3 months ago

L'Iran juge "excessifs" les appels de Paris à de nouvelles négociations

Les appels de la France à de nouvelles négociations avec l'Iran sont "brutaux et excessifs", a déclaré vendredi le ministère iranien des Affaires étrangères. /Photo d'archives/REUTERS/Morteza Nikoubazl

TEHERAN (Reuters) - Les appels de la France à de nouvelles négociations avec l’Iran sont “brutaux et excessifs”, a déclaré vendredi le ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l’agence officielle IRNA.

La France fait partie des signataires de l’accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien en juillet 2015, avec les autres membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu (Etats-Unis, Royaume-Uni, Chine, Russie) et l’Allemagne.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré jeudi que Téhéran devait être prêt à négocier sur ses engagements nucléaires après 2025, son arsenal balistique et son rôle au Yémen et en Syrie.

“Il n’y a pas de raison, de besoin, de crédibilité ou de confiance pour des négociations sur des sujets qui ne sont pas négociables”, a déclaré Bahram Qassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Il a estimé que “tous les efforts de l’Iran avec les autres puissances mondiales” étaient “annulés par les demandes brutales et excessives de certains partenaires du ministre français des Affaires étrangères”.

Babak Dehghanpisheh; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below