August 30, 2018 / 9:27 AM / 3 months ago

Macron veut un "aggiornamento complet" de la relation UE-Russie

HELSINKI (Reuters) - Emmanuel Macron a plaidé jeudi à Helsinki en faveur d’un “aggiornamento complet” de la relation entre l’Union européenne et la Russie, notamment en matière de sécurité et de défense, afin de maintenir la stabilité dans la région.

Emmanuel Macron a plaidé jeudi à Helsinki en faveur d'un "aggiornamento complet" de la relation entre l'UE et la Russie, notamment en matière de sécurité et de défense, afin de maintenir la stabilité dans la région. /Photo prise le 30 août 2018/REUTERS/Lehtikuva/Antti Aimo-Koivisto

“Notre intérêt est d’avoir des partenariats stratégiques y compris en matière de défense avec nos voisins les plus proches”, a dit le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue finlandais.

“Je crois qu’il nous faut faire l’aggiornamento complet de notre relation avec la Russie suite à la fin de la Guerre froide”, a-t-il poursuivi. “Nous sommes restés parfois sur des réactions de part et d’autre liées à des erreurs ou des incompréhensions dans les deux dernières décennies qui ont conduit à ne pas aller au bout du raisonnement qu’on devait tirer”.

“Il y a beaucoup de travail compte tenu des péripéties que nous avons connues ces dernières années mais il faut le mener et mener cette discussion”, a-t-il ajouté, fixant toutefois deux préalables.

Il faut “au sein de l’Union européenne être beaucoup plus forts, avoir une autonomie stratégique. Quand on n’a pas une Europe de la défense et de la sécurité suffisamment forte, ce n’est pas la peine d’aller parler avec des partenaires privilégiés”, a-t-il dit.

La Russie doit également “donner des signaux”, notamment dans le cadre du processus de résolution du conflit en Ukraine, qui a fait plus de 10.000 morts depuis 2014, actuellement dans l’impasse.

“Il ne s’agit pas d’oublier tout ce qu’il s’est passé ces dernières années, ce ne serait pas une bonne méthode mais simplement de manière réaliste, avec les préconditions que je viens de donner, aller plus loin dans la coopération”, a déclaré Emmanuel Macron. “C’est envisageable mais il faut qu’il y ait la volonté de part et d’autre”.

“REVISITER L’ARCHITECTURE EUROPEENNE”

Cet “aggiornamento complet” s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité en Europe qu’Emmanuel Macron souhaite présenter “dans les prochains mois” pour prendre en compte la nouvelle donne géopolitique, marquée par la défiance du président américain Donald Trump vis-à-vis de l’Otan.

“L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls Etats-Unis, c’est à nous aujourd’hui de prendre nos responsabilités et de garantir la sécurité et la souveraineté, nous devons tirer toutes les conséquences de la Guerre froide”, a déclaré le chef de l’Etat français lors de son discours aux ambassadeurs français réunis lundi à l’Elysée.

“Cette solidarité renforcée impliquera de revisiter l’architecture européenne de défense et de sécurité”, a-t-il ajouté et d’associer “l’ensemble des partenaires européens au sens large”, dont la Russie.

Lors d’un déplacement à Saint-Petersbourg fin mai, Emmanuel Macron avait annoncé aux côtés du président russe Vladimir Poutine l’inauguration prochaine d’un processus d’échange d’informations pour réguler le cyberespace entre Paris et Moscou.

Les tensions entre la Russie et l’Union européenne se sont accrues ces dernières années en raison du rôle joué par la Russie dans le conflit ukrainien. L’UE prolonge régulièrement la série de sanctions économiques prises contre la Russie en 2014 après l’annexion, non reconnue par la communauté internationale, de la Crimée par Moscou et l’offensive militaire de combattants pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

A ces divergences s’est greffée en mars l’affaire Skripal, du nom de l’ancien agent double russe dont l’empoisonnement au Royaume-Uni est imputé à la Russie, qui a fait ressurgir le spectre de la Guerre froide et provoqué une expulsion massive et coordonnée de diplomates russes par des pays occidentaux.

Marine Pennetier, avec bureau de Helsinki, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below