August 27, 2018 / 10:17 AM / in 3 months

Syrie: Macron juge la situation alarmante, contre un maintien d'Assad

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a jugé lundi “alarmante” la situation en Syrie où le régime menace de créer, par une nouvelle offensive militaire d’ampleur, “une nouvelle tragédie humanitaire” dans la région d’Idlib, ultime refuge des groupes rebelles et de djihadistes.

Emmanuel Macron a jugé lundi "alarmante" la situation en Syrie où le régime menace de créer, par une nouvelle offensive militaire d'ampleur, "une nouvelle tragédie humanitaire" dans la région d'Idlib, ultime refuge des groupes rebelles et de djihadistes. /Photo prise le 27 août 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

A l’heure où le conflit syrien approche de “l’heure de vérité”, le chef de l’Etat français a également mis en garde contre tout statu quo politique, estimant que le maintien du président Bachar al Assad au pouvoir serait “une erreur funeste”.

Le guerre syrienne, commencée sous la forme d’une contestation pacifique, s’est transformée sous l’effet de sa répression par le régime en rébellion armée, rejointe par des groupes djihadistes. Elle a fait plus de 300.000 morts et poussé 5,6 millions de Syriens à se réfugier dans les pays voisins et en Europe.

Après sept ans de conflit, le régime syrien est parvenu, avec l’aide militaire de son allié russe, à reprendre le contrôle d’une majorité de son territoire, à l’exception de la province d’Idlib (nord-ouest).

Cette région, située le long de la frontière turque, a été la cible mi-août de raids aériens et de tirs d’artillerie qui pourraient préfigurer une offensive militaire de grande ampleur de l’armée syrienne et de ses alliés.

“Ne nous y trompons pas, nous sommes sur ce sujet à l’heure de vérité, nous abordons sans doute les derniers mois du conflit avec un défi humanitaire essentiel”, a déclaré Emmanuel Macron lors d’un discours aux ambassadeurs de France réunis à l’Elysée.

“La situation est aujourd’hui alarmante car le régime menace de créer une nouvelle tragédie humanitaire dans la région d’Idlib et ne montre jusqu’à présent aucune volonté de négocier la moindre transition politique”, a-t-il ajouté. “Cela implique de renforcer encore la pression sur le régime et ses alliés”, notamment la Russie et de la Turquie “compte tenu de leurs rôles”.

“ERREUR FUNESTE”

Alliée indéfectible du régime de Bachar al Assad, la Russie pousse depuis plusieurs semaines en faveur d’un retour des réfugiés syriens dans leur pays, une question qui suscite l’inquiétude de l’Onu sur des “retours forcés ou subis.”

“Nous voyons bien ceux qui voudraient une fois la guerre contre Daech (acronyme arabe de l’EI-NDLR) achevée faciliter ce que d’aucuns appellent un retour à la normale, Bachar al Assad resterait au pouvoir, les réfugiés de Jordanie, du Liban, de Turquie retourneraient chez eux et l’Europe et quelques autres reconstruiraient”, a-t-il poursuivi.

“Si je considère que notre premier ennemi est Daech que je n’ai jamais fait de la destitution de Bachar al Assad une condition à notre action diplomatique ou humanitaire, je pense qu’un tel scénario serait une erreur funeste”, a estimé le chef de l’Etat.

“Qui a provoqué ces millions de réfugiés ? Qui a massacré son propre peuple ? Il n’appartient pas à la France de désigner les futurs dirigeants de la Syrie (...) mais c’est notre devoir et notre intérêt de nous assurer que le peuple syrien sera bien en situation de le faire”, a-t-il ajouté.

Les lignes de la France sur le conflit syrien “sont claires” : la lutte contre l’Etat islamique et contre les “groupes terroristes”, le soutien aux populations civiles et la promotion d’une feuille de route inclusive en lien avec les Nations unies.

L’ancien ambassadeur de France en Iran, François Sénémaud, nommé en juin représentant personnel d’Emmanuel Macron pour la Syrie, sera notamment chargé de faire avancer ces dossiers, a précisé le chef de l’Etat.

Marine Pennetier et Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below