August 26, 2018 / 1:44 PM / 25 days ago

Wauquiez à l'unisson de la politique migratoire italienne

MONT MÉZENC (Haute-Loire) (Reuters) - Laurent Wauquiez a plaidé dimanche pour une “refondation totale” de la politique migratoire européenne et pour la fermeture de tous les ports aux embarcations secourant des migrants, à l’image de ce que fait la coalition antisystème et d’extrême droite au pouvoir en Italie depuis le mois de juin.

Laurent Wauquiez (photo) a plaidé dimanche pour une "refondation totale" de la politique migratoire européenne et pour la fermeture de tous les ports aux embarcations secourant des migrants, à l'image de ce que fait la coalition antisystème et d'extrême droite au pouvoir en Italie depuis le mois de juin. /Photo prise le 30 juin 2018/REUTERS/Eric Gaillard

“Nous ne devons plus laisser ces bateaux accoster dans les ports européens”, a déclaré le président des Républicains (LR) lors de son discours de rentrée, prononcé devant environ 1.300 militants au pied du mont Mézenc (Haute-Loire).Selon le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ces navires sont “en réalité aujourd’hui les complices de la traite des hommes qui est faite par les passeurs”.

“Et quand ils arrivent, ils doivent être ramenés sur les côtes africaines”, a-t-il ajouté. Sous l’impulsion de Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur et chef de file de La Ligue (extrême droite), le gouvernement italien a récemment refusé de laisser débarquer des migrants sans accord préalable de répartition dans d’autres pays européens.

Le cas s’est récemment produit avec l’Aquarius, navire auquel l’Italie a refusé l’entrée dans ses ports, et le Diciotti, resté à quai pendant cinq jours à Catane, en Sicile, avec 150 migrants à bord.

“La question que se pose aujourd’hui l’Europe, c’est comment répartir les migrants entre les pays”, a dit Laurent Wauquiez. “Mais la question que moi je pose et que se posent les Européens, c’est comment arrêter les flux de migrants ?”

“Je demande une refondation totale de la politique migratoire européenne”, a encore déclaré le président de LR, élu par les militants de son parti en décembre 2017 sur une ligne franchement à droite.

Les demandes d’entrée en Europe, a-t-il préconisé, doivent être formulées “de l’autre côté de la Méditerranée” et “un refus systématique doit être opposé à ceux qui sont entrés en Europe sans avoir respecté les règles européennes”.

Il a par ailleurs dénoncé les “faux semblants” d’Emmanuel Macron, coupable selon lui d’avoir fermé les ports français à l’Aquarius tout en acceptant un contingent de migrants qui se trouvaient à son bord.

Interrogé par Le Figaro sur l’exemple italien, Laurent Wauquiez a dit refuser de “donner des leçons de morale à ceux qui ont été démocratiquement élu, en plus dans un pays ami”.     

Simon Carraud, édité par Julie Carriat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below