August 23, 2018 / 9:06 AM / 3 months ago

A Marseille, LFI reprend l'offensive contre Macron

MARSEILLE (Reuters) - La France insoumise (LFI) organise à partir de ce jeudi ses universités d’été à Marseille, baptisées “Amfis”, sur la terre d’élection de Jean-Luc Mélenchon qui veut faire des européennes de 2019 un “référendum contre Macron” et le parti présidentiel.

Les drapeaux français avec le logo de La France Insoumise (photo). La France insoumise organise à partir de ce jeudi ses universités d'été à Marseille, baptisées "Amfis", sur la terre d'élection de Jean-Luc Mélenchon qui veut faire des européennes de 2019 un "référendum contre Macron" et le parti présidentiel. /Photo prise le 5 mai 2018/REUTERS/Charles Platiau

“Tous ces gens ont été élus sur un malentendu. Ils transposent la vie d’une entreprise sur le fonctionnement de la démocratie”, dénonce le député de Marseille dans un entretien à La Provence. 

“On n’a jamais vu, dans le pays, une organisation aussi sectaire que celle-là. Christophe Castaner a dit que LREM n’organisait pas d’université d’été pour ne pas verser dans ‘l’entre-soi’. Mais ce sont les seuls qui interdisent aux leurs de venir à nos Amfis d’été”, ajoute-t-il à propos du délégué général de La République en marche.

L’ex-candidat à la présidentielle entend pour sa part jouer la carte du rassemblement lors de ces universités d’été organisées jusqu’à dimanche, auxquelles il a convié les autres partis de droite comme de gauche - à l’exception du Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen.

Des élus du Parti communiste, du Parti socialiste et des Républicains (LR), notamment, devraient donc prendre la parole dans le cadre de débats à plusieurs voix. Deux députés de la majorité présidentielle ont décliné pour des “raisons personnelles”.

Le chef de file de LFI prépare déjà les élections européennes du 26 mai 2019, première échéance depuis les législatives qui ont permis à son mouvement de faire élire 17 députés, de quoi constituer un groupe à l’Assemblée nationale.

“Pour nous, l’élection sera aussi un référendum anti-Macron”, prévient Jean-Luc Mélenchon. “Faire l’Europe en défaisant la France, pour nous c’est un ‘non’ catégorique”.

MÉLENCHON “DÉTESTE L’EUROPE”, ÉCRIT CASTANER

Le délégué général de La République en marche (LaRem), Christophe Castaner, lui a répondu sur Twitter en l’accusant de “détester toujours autant l’Europe.”

“L’enjeu c’est de décider des politiques européennes pour 450 millions de personnes, pas de refaire le match qu’il a perdu en 2017”, ajoute le ministre des Relations avec le Parlement, qui lancera pour sa part la rentrée politique de LaRem via une conférence de presse à Paris début septembre.

Tirant les leçons de l’échec des dernières mobilisations sociales, Jean-Luc Mélenchon ne veut pas reproduire les mêmes erreurs lors de la prochaine bataille qui s’annonce, celle de la réforme des retraites qui devrait, selon lui, “influencer l’élection européenne de mai”.

“Face à la destruction du Code du travail, nous avons buté sur la division syndicale et le cloisonnement entre syndicats, politiques et associations. Tout cela a évolué”, dit l’ancien sénateur. “M. Macron va se trouver face à une digue d’une longueur à laquelle il ne s’attend pas. Sans sectarisme. Comme pour le vote de la censure: le contenu d’abord, les étiquettes après”, prévient-il.

Fin juillet, les députés de LFI ont voté deux motions de censure, dont l’une présentée par LR, motivées par la crise autour de l’ex-conseiller d’Emmanuel Macron Alexandre Benalla, accusé d’avoir commis de violences en marge des manifestations du 1er-Mai à Paris.

Jean-François Rosnoblet avec Elizabeth Pineau à Paris, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below