August 20, 2018 / 11:15 AM / 2 months ago

Enquête pour terrorisme après l'attaque d'un commissariat de police en Espagne

MADRID (Reuters) - Une enquête a été ouverte lundi en Espagne après l’attaque d’un commissariat de Cornellà, dans le nord de la Catalogne, que la police traite comme un acte de terrorisme.

L’assaillant, qui était armé d’un couteau, a été tué par balles après avoir fait irruption dans le commissariat peu avant 06h00 (04h00 GMT), dans le but “d’attaquer des policiers”, écrit la police régionale de Catalogne sur Twitter.

“Ces événements sont actuellement traités comme un attentat terroriste”, a annoncé lors d’une conférence de presse le chef du service général des enquêtes criminelles de la police de Catalogne, Rafael Comas.

L’agresseur, a-t-il précisé, a crié “Allahou Akbar” (Dieu est grand). Les autres mots qu’il a prononcés étaient incompréhensibles, a-t-il poursuivi.

Selon la chaîne de télévision RTVE, l’assaillant serait un Espagnol de 29 ans d’origine algérienne qui résidait à Cornellà.

L’information n’a pas été confirmée par la police, qui a simplement précisé que l’agresseur vivait “depuis des années” en Espagne.

Une équipe de la police scientifique s’est rendu dans la maison où il vivait à Cornellà, accompagnée de chiens renifleurs d’explosifs.

L’enquête, coordonnée par l’Audience nationale, n’a pas établi à stade d’élément reliant l’assaillant à une éventuelle cellule terroriste, a précisé Rafael Comas.

“Avec les informations dont nous disposons pour l’heure, nous pouvons dire qu’il s’agissait d’un incident isolé visant la police”, a déclaré le ministre catalan de l’Intérieur, Miquel Buch, à l’issue d’une réunion du Comité de coordination antiterroriste de la Généralité de Catalogne.

L’alerte antiterroriste est maintenue pour toute l’Espagne au niveau 4, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Le niveau 4, sur une échelle de cinq, correspond à un risque élevé d’attaque.

Barcelone a commémoré vendredi dernier le premier anniversaire des attaques dans la capitale catalane et dans la station balnéaire de Cambrils, revendiquées par le groupe Etat islamique, qui ont fait au total 16 morts et plus de 100 blessés.

Isla Binnie, Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below