August 19, 2018 / 4:14 PM / a month ago

Scènes de panique à Lombok après un nouveau séisme

MATARAM, Indonésie (Reuters) - Un nouveau séisme de 6,9 degrés de magnitude s’est produit dimanche soir au large de l’île indonésienne de Lombok, où une secousse de 6,3 avait déjà eu lieu la nuit précédente, annonce le Centre américain de géophysique (USGS).

Un nouveau séisme de 6,9 degrés de magnitude s'est produit dimanche soir au large de l'île indonésienne de Lombok, où une secousse de 6,3 avait déjà eu lieu la nuit précédente. /Photo prise le 20 août 2018/REUTERS/Bayu Wiguna

L’épicentre a été localisé à 124 km au nord-nord-est de Lombok. Aucune alerte au tsunami n’a été lancée par l’Institut de météorologie et de sismologie indonésien.

Située à l’est de Bali, l’île de Lombok, une destination prisée des touristes, a été touchée par une série de tremblements de terre depuis fin juillet, dont le plus important, le 5 août, d’une magnitude de 6,9, a fait plus de 430 morts et contraint 350.000 personnes à quitter leur foyer.

“J’étais dans un restaurant quand la secousse a commencé. La lumière s’est éteinte, elle n’est toujours pas rallumée. Tout le monde est dehors, personne ne veut retourner à l’intérieur”, a dit Teddy Aditya, des secours indonésiens, à Mataram, la principale ville de l’île.

“Nous appelons la population à ne pas paniquer et à se tenir à l’écart des bâtiments et des grands arbres”, a-t-il dit à Reuters.

L’USGS a révisé à la baisse son estimation de la magnitude du séisme, d’abord annoncée à 7,2. L’épicentre était à une vingtaine de kilomètres de profondeur, a précisé l’USGS.

Cette nouvelle secousse a été ressentie pendant quelques secondes sur l’île voisine de Bali. Diamba, un touriste français séjournant à Amed, sur la côte orientale balinaise, a déclaré par texto que tous les occupants de son hôtel étaient sortis en courant de leur chambre après le tremblement de terre.

On ne dispose pas à ce stade d’informations sur d’éventuelles victimes ou dégâts matériels.

Le précédent tremblement de terre, enregistré dans la nuit de samedi à dimanche, a fait un mort, a rapporté l’Agence indonésienne de prévention et de gestion des catastrophes (BNPB).

Kanupriya Kapoor, Fanny Potkin et Tabita Diela; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below