June 6, 2018 / 12:41 PM / 4 months ago

Le rythme parlementaire intense, une bonne nouvelle

PARIS (Reuters) - Le travail intense des parlementaires est une bonne nouvelle après des années d’immobilisme politique, a estimé mercredi le porte-parole du gouvernement en réponse à la grogne des députés qui dénonce une surchauffe liée à une “désorganisation générale” des débats au Palais-Bourbon.

Le travail intense des parlementaires est une bonne nouvelle après des années d'immobilisme politique, a estimé mercredi le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

“C’est une très bonne nouvelle que les députés travaillent beaucoup, ça veut dire qu’ils sont pleinement à leur tâche de transformation du pays”, a dit Benjamin Griveaux lors du compte rendu du conseil des ministres.

“Et les Français, je crois, sont sensibles au fait qu’au regard de l’urgence sociale, économique, politique qu’a connue le pays depuis 20 ou 30 ans et face à une forme d’immobilisme, nos députés soient présents, travaillent le week-end”.

“On leur demande beaucoup, on en est parfaitement conscients”, a-t-il poursuivi. “Je veux leur tirer mon chapeau parce qu’ils ont passé les deux derniers week-ends à travailler sur des projets de loi importants, c’est important qu’ils soient pleinement à leur tâche au service des Français”.

Après un début d’année marqué par une relative inactivité, les textes s’accumulent dans l’hémicycle, où les travaux dureront une partie de l’été avec une session extraordinaire d’ores et déjà prévue en juillet, qui débordera sur le mois d’août.

Après un week-end entier passé à débattre sur le projet de loi “Alimentation et agriculture”, les députés ont passé samedi et dimanche derniers à plancher sur la loi Elan relative au logement.

Les élus espèrent boucler son examen vendredi soir pour souffler un peu et retourner dans leur circonscription, avant d’entamer l’examen du texte sur la formation professionnelle.

La grogne des élus sur ce thème s’est vivement exprimée mardi matin en conférence des présidents de groupes..

“DÉSORDRE DU JOUR”

Le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, a tenté d’y répondre par quelques aménagements dans les débats. Invité de l’émission C à vous, sur France 5, il a évoqué “une responsabilité partagée, gouvernement et groupes parlementaires”.

“C’est le gouvernement qui détermine l’essentiel de l’ordre du jour”, a-t-il rappelé. “Sur le semestre, il aurait pu un peu mieux répartir ses textes et notamment ses gros textes en janvier, février, mars et début avril. Là il y a un effet d’embouteillage qui ne permet pas de bien organiser les travaux.”

Côté députés, le président de l’Assemblée déplore l’inflation des amendements - environ 3.000 pour le seul projet de loi Elan en cours de discussion.

“Il y a un bras de fer, il faut bien le dire, entre le gouvernement qui veut inscrire des textes, qui veut les faire passer, et c’est normal, (...) et les groupes, notamment d’opposition, qui déposent un très grand nombre d’amendements”, a-t-il dit sur franceinfo. “Il ne faudrait pas qu’on tombe dans une autocaricature selon laquelle finalement le travail du député, c’est de multiplier le nombre d’amendements.”

Au regard du travail fourni ces dernières semaines en commissions comme dans l’hémicycle, des députés de droite comme de gauche ont dénoncé une “désorganisation générale”, un “désordre du jour” suscitant un “sentiment d’impréparation, d’improvisation parfois.”

Un choeur de critiques auquel le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, refuse de prêter sa voix.

“Ces plaintes, alors que les Français souffrent comme jamais, je trouve cela un peu indécent”, a dit à la presse dans les couloirs de l’Assemblée. “On est là pour travailler. Il y a des réformes, moi je les conteste. Mais je n’aime pas ces complaintes.”

Marine Pennetier et Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below