June 4, 2018 / 5:03 PM / 6 months ago

Laurent Berger défend son action devant ses militants

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a défendu lundi devant sa base sa ligne de conduite face à un gouvernement “qui organise le bloc contre bloc” et un patronat “ringard, bloqué au XXe siècle”, sans ménager la CGT.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger (photo), a défendu lundi devant sa base sa ligne de conduite face à un gouvernement "qui organise le bloc contre bloc" et un patronat "ringard, bloqué au XXe siècle", sans ménager la CGT. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol

La CFDT tient de lundi à vendredi son 49e congrès confédéral à Rennes qui vise à dresser le bilan du dernier mandat de son secrétaire général et déterminer la feuille de route du syndicat pour les quatre années à venir.

“En quatre ans, depuis Marseille (dernier congrès confédéral, ndlr), pas moins de trois réformes sur le dialogue social se sont succedé et parfois contredites. En dix ans, trois grands chantiers de réforme des fonctions publiques ont été lancés et ont éreinté les agents”, a déclaré le numéro un de la centrale devant une assemblée de 1.750 délégués syndicaux.

“Durant ces quatre années, nous avons dû tirer des bords, face à des gouvernements qui voulaient nous contourner ou nous renvoyer au vieux monde”, a-t-il ajouté. “Ce bilan, nous n’avons pas à en rougir! Quelles qu’aient été les épreuves, la CFDT ne s’est pas perdue en route. Elle s’est affirmée comme la référence dans le paysage social français”.

La CFDT, qui est devenue en mars 2017 le premier syndicat dans le secteur privé, devant la CGT, dit avoir remporté quelques batailles durant ces quatre années avec la création du compte personnel d’activité (CPA), la généralisation de la garantie jeune, ou encore les droits rechargeables à l’assurance-chômage.

Mais elle admet avoir essuyé quelques échecs, notamment avec la réforme du Code du travail de septembre 2017, qui introduit le barème pour les indemnités prud’homales et prévoit la fusion des instances représentatives du personnel.

DES ATTENTES

Ces échecs, elle les impute au “président actuel, qui organise le ‘bloc contre bloc’ au risque d’attiser les extrêmes” ou encore à un patronat “ringard, bloqué au XXe siècle” “qui a choisi le lobbying auprès des gouvernants pour satisfaire ses obsessions”.

Critiqué par certains de ses militants pour avoir refusé de manifester aux côtés de la CGT à l’automne 2017, Laurent Berger dit avoir obtenu davantage de résultats par la concertation.

“Je pense que nous avons eu raison de tenir notre cap. Car je vous le demande ici et maintenant, alors qu’elle avait renoncé à peser dans les discussions durant l’été, qu’a obtenu la CGT sinon de faire la démonstration de sa faiblesse?”

Le même raisonnement le pousse à refuser de mener une lutte interprofessionnelle comme le souhaiterait la CGT et Force ouvrière pour dénoncer la politique sociale du gouvernement dans son ensemble.

“La CFDT ne veut pas troquer la recherche d’avancées concrètes pour les travailleurs contre le fantasme d’une déstabilisation du pouvoir démocratique”, a-t-il dit.

Pour autant, il dit ne pas avoir hésité à mener ses troupes dans la rue “chaque fois que cela a pu servir l’intérêt des travailleurs”, que ce soit avec les cheminots, les syndicats de la fonction publique (pour deux des trois journées de mobilisation depuis mai 2017) ou encore dans les Ehpad (maisons médicalisées).

Il dit maintenant attendre du gouvernement une traduction de ses revendications dans la loi Pacte afin de mieux partager le pouvoir avec les salariés. “Sur ce point, le gouvernement est à la croisée des chemins et nous l’attendons au tournant”.

Selon l’expert du dialogue social Raymond Soubie et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, qui s’est confié au Parisien lundi, “il serait dangereux” pour le gouvernement de “fermer la porte” à la CFDT “si la conjoncture économique change ou que l’effet des réformes tarde à venir”.

Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below