June 1, 2018 / 4:39 PM / 6 months ago

Troisième mineur en examen pour le lynchage d'un Burkinabé

BORDEAUX (Reuters) - Un troisième mineur a été mis en examen vendredi et placé en détention pour le meurtre d’un homme d’origine burkinabé, battu à mort le 18 mai dernier dans un parc de Pau (Pyrénées-Atlantiques), a dit à Reuters la procureure de la République;

Agé de 17 ans, il avait été interpellé mercredi dans le quartier Saragosse où avait eu lieu le drame. Il a été placé en détention provisoire après avoir comparu devant le juge des Libertés et de la détention, a dit Cécile Gensac.

La semaine dernière deux autres mineurs de 16 et 17 ans, avaient déjà été mis en examen. Les deux adolescents, d’origine azerbaïdjanaise pour l’un, tchétchène pour l’autre, n’ont aucun antécédent judiciaire.

Ils avaient reconnu leur présence sur les lieux au cours de leur garde à vue mais un seul avait admis avoir porté des coups tout en démentant avoir laissé la victime pour morte.

Selon les témoignages, une altercation avait éclaté le vendredi 18 mai vers 19h00 au pied de la caserne des pompiers entre la victime, âgée de 32 ans, et des jeunes du quartier.

Une première altercation, dont le motif n’a pas été établi, l’avait opposé à des jeunes du quartier la veille des faits, avait indiqué la procureure lors d’une conférence de presse.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below