May 30, 2018 / 7:51 PM / in 19 days

Ligue 1: Mediapro confirme le lancement d'une chaîne en France

PARIS (Reuters) - L’espagnol Mediapro, qui a obtenu mardi les principaux droits de retransmission de la Ligue 1 de 2020 à 2024, a confirmé mercredi soir qu’il prévoyait de lancer une chaîne dédiée en France qui sera proposée à la distribution aux autres opérateurs.

L'espagnol Mediapro, qui a obtenu mardi les principaux droits de retransmission de la Ligue 1 de 2020 à 2024, a confirmé mercredi soir qu'il prévoyait de lancer une chaîne dédiée en France qui sera proposée à la distribution aux autres opérateurs. /Photo prise le 19 mai 2018/REUTERS/Pascal Rossignol

Le groupe audiovisuel, qui a pour principal actionnaire un fonds d’investissement chinois, a créé la surprise en raflant les principaux lots mis aux enchères pour la retransmission du championnat français de football, éjectant son diffuseur depuis 1984, Canal+ (Vivendi).

“Le Groupe prévoit de créer une chaîne thématique de football, avec une programmation ininterrompue 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, qui sera offerte à tous les opérateurs de TV Premium émettant en France”, explique Mediapro dans un communiqué, sa première expression depuis le résultat de l’appel d’offres.

Dans le projet qu’il a remis aux instances du football français, Mediapro avait d’ores et déjà annoncé son intention de créer une chaîne. Mais rien ne l’empêche de revendre une partie de ses droits, comme le permettent pour la première fois les règles de l’appel d’offres, ce qui a suscité des spéculations sur ses réelles intentions dans l’Hexagone.

“Le groupe audiovisuel utilisera son expérience en gestion et en commercialisation de droits audiovisuels au profit de la plus grande compétition du football français afin de produire des contenus du meilleur niveau éditorial”, explique Mediapro, rappelant qu’il dispose d’un siège en France où il opère depuis six ans.

Le groupe, qui est peu connu dans l’Hexagone, tiendra une conférence de presse jeudi après-midi à Paris.

Canal+ et l’opérateur SFR, filiale d’Altice, ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils étaient prêts à engager des discussions en vue de distribuer sa chaîne ou de lui racheter certains droits.

Gwénaëlle Barzic, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below