May 25, 2018 / 5:09 AM / 3 months ago

Les conflits sociaux pèsent sur la cote de Macron, selon un sondage

PARIS (Reuters) - Les conflits sociaux qui semblent s’enliser en France pèsent sur la cote de popularité d’Emmanuel Macron, en baisse de trois points à 40% dans le dernier baromètre BVA-Orange-RTL-La Tribune publié vendredi.

Les conflits sociaux qui semblent s'enliser en France pèsent sur la cote de popularité d'Emmanuel Macron, en baisse de trois points à 40% dans le dernier baromètre BVA-Orange-RTL-La Tribune publié vendredi. /Photo prise le 24 mai 2018/REUTERS/Grigory Dukor

La proportion de personnes mécontentes de l’action du chef de l’Etat est de 56%, contre 54% en avril.

Le chute de popularité est sévère chez les sympathisants de droite (-9) et du parti Les Républicains (-14), qui “s’agacent peut-être de voir les conflits sociaux s’enliser”, écrivent les auteurs de ce sondage mensuel.

Les sympathisants LR considèrent que le président et le gouvernement ne se montrent “pas assez fermes” avec les opposants, qu’il s’agisse des zadistes de Notre-Dame-des-Landes(78%), des cheminots (62%) et des opposants à Parcours Sup’ qui réforme de l’accès à l’enseignement supérieur (51%).

Dans l’ensemble, un sondé sur deux (50%) pense que président et gouvernement n’accordent pas assez de place au dialogue avec les syndicats.

Le sondage a été réalisé par téléphone puis par internet les 23 et 24 mai auprès d’un échantillon de 1.000 personnes.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below