May 24, 2018 / 9:23 AM / 6 months ago

Vers la mise en examen de mineurs après la manifestation des fonctionnaires

Une soixantaine de personnes, dont 27 mineurs, interpellées mardi lors de la manifestation des fonctionnaires à Paris ont été déférées en vue de leur présentation à un magistrat ce jeudi, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. /Photo prise le 21 mai 2018/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Une soixantaine de personnes, dont 27 mineurs, interpellées mardi lors de la manifestation des fonctionnaires à Paris ont été déférées en vue de leur présentation à un magistrat ce jeudi, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Au total, 128 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mardi - une vingtaine lors de la manifestation, notamment pour participation à un groupement violent, et une centaine dans le lycée Arago, place de la Nation, pour intrusion non autorisée et en réunion dans un établissement scolaire.

Parmi les quarante mineurs interpellés, quatorze vont être présentés à un juge pour enfant afin d’être mis en examen, et treize seront présentés à un magistrat pour des rappels à la loi ou des mesures de réparation.

Toutes les gardes à vue des mineurs ont été levées jeudi matin. Et au total, 27 d’entre eux seront donc déférés, a rectifié le parquet de Paris, qui avait précédemment fait état d’un total de 33.

Sur les 88 interpellés majeurs, quarante ont été déférés et 43 ont vu leur garde à vue prolongée jusqu’à ce jeudi soir.

Dans un communiqué, la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) dit avoir reçu de “nombreuses alertes et témoignages de parents d’élèves parisiens” concernant les conditions d’interpellation, de garde à vue et de détention et “surtout la non-information des parents, certains étant encore hier soir sans nouvelle du lieu où se trouvait leur enfant”.

Un rassemblement s’est tenu mercredi soir devant le lycée Arago pour protester contre le maintien en garde à vue des lycéens. Le député La France insoumise Alexis Corbière a apporté son soutien dans un communiqué à la “centaine de jeunes, dont une dizaine de lycéens montreuillois, a[yant] occupé le lycée”.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below