May 23, 2018 / 2:06 PM / in a month

Ricoh supprime 248 emplois dans son usine alsacienne

STRASBOURG (Reuters) - L’entreprise japonaise de produits électroniques Ricoh Industrie a annoncé mercredi la suppression de 248 emplois, sur 850, dans son usine de Wettolsheim (Haut-Rhin), dédiée aux produits d’impression bureautique, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la direction.

La direction, qui a fait cette annonce lors d’un comité d’entreprise extraordinaire, estime pouvoir limiter le nombre de licenciements à 143 par le jeu des réaffectations internes.

“Le marché de l’impression est un marché mature, confronté à la transformation digitale et affecté par l’objectif continuel de réduction des coûts d’impression des entreprises et des administrations”, précise Ricoh France dans un communiqué.

“Ces facteurs ont un impact direct sur la situation économique de Ricoh Industrie France dont la compétitivité est menacée”, ajoute l’entreprise.

Les suppressions de postes interviendront à la fin de l’année avec l’arrêt de l’activité toner et de la réalisation des modes d’emploi des imprimantes et photocopieurs.

“On s’attend à ce que l’activité baisse encore plus. Le marché dégringole et le groupe n’est plus compétitif”, a dit à Reuters Olivier Delacourt, délégué syndical CFDT.

L’usine de Wettolsheim, qui ne fabrique plus d’imprimantes, doit conserver une activité de recyclage de ces produits et surtout une production de papier thermique, son activité phare pour laquelle Ricoh prévoit un investissement de “plus de 20 millions d’euros”.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below