May 18, 2018 / 4:21 PM / 5 months ago

Toubon se saisit de discriminations présumées d'une brasserie huppée

PARIS (Reuters) - Le Défenseur des droits s’est saisi des allégations de discrimination visant un restaurant parisien chic et annonce vendredi l’ouverture d’une enquête, dans le sillage d’un article du site Buzzfeed décrivant l’existence d’un système organisé pour fermer les portes de la brasserie aux femmes voilées.

Selon Buzzfeed, le restaurant l’Avenue détenu par le groupe Costes avenue Montaigne, dans le 8e arrondissement de Paris, a donné pour consigne à ses serveuses de refuser les réservations de personnes au nom à consonance arabe ou de touristes venant du Moyen-Orient.

“Le directeur (...) dit souvent qu’il préfère avoir deux personnes blondes, belles, en terrasse, avec deux cafés, plutôt que des femmes voilées, même si elles sont riches. Celles-là, on devait les refuser”, raconte l’une des quatre anciennes serveuses interrogées par Buzzfeed.

“Selon les témoignages d’anciennes salariées, il existerait une pratique discriminatoire consistant à refuser la clientèle d’origine maghrébine, africaine et les femmes portant le voile. En outre, il existerait également une pratique discriminatoire en raison de l’apparence physique”, note Jacques Toubon dans un communiqué.

“Le Défenseur des droits, ayant pris connaissance par voie de presse d’allégations de discrimination dans un restaurant parisien, décide de se saisir d’office et d’ouvrir une enquête”, annonce-t-il.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below