May 18, 2018 / 11:21 AM / 6 months ago

La démocratie peut s’effondrer, avertit Philippe

La souveraineté de la France et la démocratie peuvent être menacées par de mauvais choix politiques, a déclaré vendredi le Premier ministre Edouard Philippe, pour justifier les réformes menées par le gouvernement. /Photo le 17 avril 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

STRASBOURG (Reuters) - La souveraineté de la France et la démocratie peuvent être menacées par de mauvais choix politiques, a déclaré vendredi le Premier ministre Edouard Philippe, pour justifier les réformes menées par le gouvernement.

Un an après son entrée en fonction, le Premier ministre s’est déplacé à Strasbourg devant les étudiants de l’Ecole nationale d’administration et de l’Inet, l’Institut national des études territoriales. Lui-même ancien de l’Ena, promotion Marc Bloch, il s’est référé à “L’étrange défaite”, livre dans lequel l’historien analyse l’effondrement de l’armée française en 1940 pour évoquer l’état de la France.

“Je retiens de ce livre (…) le fait que ce qui est ancien et qui nous paraît fort peut s’effondrer”, a-t-il dit aux futurs cadres de la fonction publique d’Etat et territoriale, citant la démocratie, l’Etat de droit, la paix ou la construction européenne.

La leçon de Marc Bloch, a-t-il poursuivi, est aussi que “la défaite est avant tout une défaite préparée par l’absence de décisions ou par de mauvaises décisions”.

“Notre objectif, c’est de réparer, et de réparer à long terme”, a affirmé le Premier ministre pour qui la France, “avec ses atout considérables, ne fonctionne pas, ne vit pas, n’offre pas les opportunités aux Françaises et aux Français à la hauteur de ce que nous espérons et de ce que nous attendons de lui”.

Edouard Philippe a cité les réformes et les investissements réalisés dans l’éducation, l’apprentissage, la Défense mais également la poursuite de l’assainissement des comptes publics face à un endettement qui peut conduire à une perte de souveraineté.

“Ce n’est pas théorique, les Grecs l’ont vécu”, a-t-il ajouté.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below