May 17, 2018 / 10:17 AM / 6 months ago

Londres envisage un partenariat douanier temporaire avec l'UE

La Grande-Bretagne envisage de conserver pour une durée limitée un partenariat douanier avec l'Union européenne au-delà de la période de transition du Brexit qui s'achève en décembre 2020. /Photo prise le 28 mars 2018/REUTERS/Toby Melville

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne envisage de conserver pour une durée limitée un partenariat douanier avec l’Union européenne au-delà de la période de transition du Brexit qui s’achève en décembre 2020, indique une source informée des négociations, jeudi.

Cette hypothèse interviendrait dans le cas d’un retard dans la mise en oeuvre de l’accord sur le divorce entre le Royaume-Uni et le bloc communautaire.

Le gouvernement britannique, précise cette source s’exprimant sous le sceau de l’anonymat, tente de trouver un accord avec l’UE qui soit acceptable par la Grande-Bretagne sans chercher une prolongation de la période de transition.

Les discussions en cours font partie des options qu’examine le gouvernement dans l’hypothèse où la ratification de l’accord sur le Brexit serait retardée ou si apparaissaient des problèmes dans la mise en oeuvre des nouvelles technologies de contrôle frontalier avec la République d’Irlande.

Mercredi, le quotidien The Telegraph rapportait que le Royaume-Uni s’apprêtait à informer l’Union européenne qu’il était disposé à demeurer au sein de l’union douanière après 2021.

Le gouvernement britannique a promis mardi soir de publier bientôt un document sur sa vision des relations avec l’UE après le Brexit, fixé au 29 mars 2019.

Participant au sommet européen réuni à Sofia en Bulgarie, la Première ministre britannique Theresa May a démenti vouloir demander à Bruxelles un maintien de la Grande-Bretagne dans l’union douanière au-delà de la période de transition post-Brexit.

La chef du gouvernement tente de ménager d’un côté les partisans les plus déterminés du divorce et de l’autre certains de ses ministres qui souhaitent conserver les liens les plus étroits possibles avec les Européens.

Estelle Shirbon, Elizabeth Piper et Andy Bruce; Nicolas Delame pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below