April 6, 2018 / 12:24 PM / in 4 months

Jean-Vincent Placé sera jugé le 11 juillet

PARIS (Reuters) - L’ancien secrétaire d’Etat Jean-Vincent Placé, poursuivi pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, insultes racistes, violence en état d’ébriété, sera jugé le 11 juillet en citation directe, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé, poursuivi pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, insultes racistes, violence en état d'ébriété, sera jugé le 11 juillet en citation directe. /Photo d'archives/REUTERS/Christophe Petit Tesson

L’ex-sénateur écologiste avait été interpellé en état d’ivresse dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris et placé en garde à vue. Sa garde à vue a été levée vendredi et il a été présenté à un magistrat du parquet.

Selon une source proche de l’enquête, il est accusé d’avoir importuné des jeunes femmes dans un bar du quartier latin et proféré des insultes racistes à l’adresse d’un videur appelé à la rescousse par ces dernières, puis à l’encontre de policiers.

Au moment des faits, l’ancien secrétaire d’Etat de François Hollande avait plus de deux grammes d’alcool par litre de sang, précise-t-on de même source.

Service France avec Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below