April 3, 2018 / 7:50 AM / 7 months ago

Le gouvernement tiendra bon face à la grève à la SNCF, selon Borne

PARIS (Reuters) - La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a accusé mardi “certains” organisateurs de la grève des cheminots de chercher à “politiser le débat” sur la réforme de la SNCF et assuré que le gouvernement tiendrait bon.

Le trafic ferroviaire est réduit au minimum sur pratiquement l'ensemble du réseau ferroviaire français, au premier jour d'une grève perlée au long cours contre cette réforme. /Photo prise le 3 avril 2018/REUTERS/Charles Platiau

Le trafic ferroviaire est réduit au minimum sur pratiquement l’ensemble du réseau ferroviaire français, au premier jour d’une grève perlée au long cours contre cette réforme.

“J’entends qu’il peut y avoir des craintes de la part des cheminots (...) Ces craintes, elles ne sont pas justifiées et elles sont alimentées”, a déclaré la ministre sur BFMTV.

“Certains veulent très clairement politiser le débat”, a-t-elle poursuivi. “Quand on annonce des contre-vérités, quand on vous dit, la SNCF va être privatisée, c’est faux ; quand on vous parle de casse du service public, c’est faux, quand on veut faire l’amalgame avec d’autres conflits, on voit bien que certains essayent effectivement de politiser le débat.”

“Je dis clairement que ce n’est pas l’intérêt des cheminots. Cette réforme, il faut la mener, elle est attendue, elle est indispensable”, a-t-elle ajouté. “Le gouvernement tiendra bon, dans l’écoute, dans la concertation, dans le dialogue.”

Emmanuel Jarry, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below