April 2, 2018 / 4:49 PM / 3 months ago

Toujours des milliers de manifestants à la limite Gaza-Israël

LIMITE DE LA BANDE DE GAZA (Reuters) - Plusieurs milliers de Palestiniens ont poursuivi lundi, dans des camps de tentes le long de la limite entre la bande de Gaza et Israël, leur mouvement en faveur du droit au retour des réfugiés et de leurs descendants vers ce qui est aujourd’hui l’Etat d’Israël, et ce bien que 16 manifestants aient été tués par l’armée israélienne depuis le début de cette action.

Plusieurs milliers de Palestiniens ont poursuivi lundi, dans des camps de tentes le long de la limite entre la bande de Gaza et Israël, leur mouvement en faveur du droit au retour des réfugiés et de leurs descendants vers ce qui est aujourd'hui l'Etat d'Israël, et ce bien que 16 manifestants aient été tués par l'armée israélienne depuis le début de cette action. /Photo prise le 2 avril 2018/REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

Le nombre de manifestants était nettement moins important lundi qu’à l’apogée des rassemblements durant le week-end. Nombre de participants présents lundi sont restés à distance, par crainte des militaires israéliens qui ont pris position de l’autre côté de la clôture.

Quelques éléments, essentiellement des jeunes, se sont néanmoins aventurés à quelques dizaines de mètres de la clôture frontalière, lançant des pierres contre les soldats israéliens, qui ont riposté par des tirs de balles réelles ou en caoutchouc, mais aussi en lançant des grenades lacrymogènes.

Lundi, le bilan des morts s’établissait à 16 chez les Palestiniens, après le décès d’un homme de 29 ans qui avait été blessé vendredi. La branche armée du groupe Djihad islamique a déclaré qu’il s’agissait d’un de ses membres.

Le mouvement de protestation palestinien doit s’étaler sur six semaines, avec l’érection de villages de tentes en cinq emplacements le long de la frontière. Lancé vendredi dernier, le mouvement prendra fin le 15 mai, à l’occasion du 70e anniversaire de ce que les Palestiniens appellent la “Nakba”, ou “catastrophe”, marquant le déplacement de centaines de milliers de Palestiniens lors de la création de l’Etat d’Israël en 1948.

Nidal al Mughrabi; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below