March 15, 2018 / 12:21 PM / in 3 months

Skripal: Macron annonce des mesures "dans les prochains jours"

PARIS (Reuters) - La France annoncera “dans les prochains jours” les mesures qu’elle entend prendre après la tentative d’assassinat à Londres de l’ancien agent double russe Sergueï Skripal “attribuable” à la Russie, a déclaré jeudi Emmanuel Macron, condamnant une attaque “inacceptable” sur le sol d’un pays allié.

La France annoncera "dans les prochains jours" les mesures qu'elle entend prendre après la tentative d'assassinat à Londres de l'ancien agent double russe Sergueï Skripal "attribuable" à la Russie, a déclaré jeudi Emmanuel Macron, condamnant une attaque "inacceptable" sur le sol d'un pays allié. /Photo prise le 10 mars 2018/REUTERS/Adnan Abidi

“Tout porte à croire que la responsabilité est en effet attribuable à la Russie et en cela le travail mené par les services britannique partagé avec les services français le confirme”, a dit le chef de l’Etat à la presse lors d’un déplacement en Indre-et-Loire.

“La France condamne donc avec la plus grande fermeté cette attaque inacceptable sur le sol d’un pays allié et je veux dire ici toute ma solidarité à l’égard de Theresa May”, la Première ministre britannique, a-t-il ajouté. “J’annoncerai dans les prochains jours les mesures que nous entendons prendre”.

Le chef de l’Etat, qui doit participer en tant qu’”invité d’honneur” au forum économique de Saint-Petersbourg organisé du 24 au 26 mai, n’a pas souhaité dire si ce déplacement était remis en cause.

La prise de parole d’Emmanuel Macron, qui s’était jusqu’à présent exprimé par voie de communiqué, marque une rupture avec la relative prudence observée par les autorités françaises qui s’étaient ces derniers jours refusées à pointer du doigt explicitement Moscou, contrairement à Berlin et Washington.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Donald Trump avaient assuré très tôt la Première ministre britannique qu’ils prenaient les suspicions britanniques à l’égard de la Russie très au sérieux.

La France avait elle prévenu qu’elle attendrait les conclusions définitives de l’enquête britannique sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille le 4 mars à Salisbury avant de prendre d’éventuelles mesures de rétorsion.

“C’est l’habitude dans notre diplomatie”, avait expliqué le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux mercredi à l’issue du conseil des ministres. “On ne fait pas de politique fiction, une fois que les éléments seront avérés, là viendra le temps des décisions”.

SANS AMBIGUÏTÉ

Ces propos ont suscité l’ire d’une partie de la presse britannique. Pour The Times, la France par cette prudence “sape les efforts” déployés par Theresa May de construire un consensus sur une réponse coordonnée contre la Russie.

Face au début de polémique, l’entourage du chef de l’Etat a réagi mercredi soir tard en assurant que la solidarité de la France à l’égard de Londres était “sans ambiguïté” et en rappelant qu’Emmanuel Macron avait condamné dès mardi “une attaque inacceptable”.

Dans un communiqué publié à l’issue d’un entretien téléphonique entre Theresa May et Emmanuel Macron jeudi matin, la présidence française a finalement annoncé que la France “partageait le constat du Royaume-Uni qu’il n’y a pas d’autre explication plausible” que la responsabilité russe.

“Nos deux pays poursuivront leur coopération dans ce domaine, en particulier à l’OIAC (organisation pour l’interdiction des armes chimiques-NDLR), à l’Onu et à l’Otan, en lien avec nos partenaires de l’Union européenne”, souligne l’Elysée.

Emmanuel Macron et Theresa May “sont convenus de l’importance de l’unité européenne et transatlantique dans la réponse à cet événement” et “resteront en contact étroit au cours des prochains jours”.

L’affaire Skripal devrait être abordée vendredi lors de la réunion de travail entre Angela Merkel et Emmanuel Macron à l’Elysée à quelques jours du Conseil européen à Bruxelles où le sujet a été inscrit à la dernière minute à l’ordre du jour par le président du Conseil européen Donald Tusk.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below