March 15, 2018 / 8:50 AM / 7 months ago

Il n'y a pas de "cagnotte" mais un "trou" dit Villeroy

PARIS (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a réfuté jeudi toute idée de “cagnotte” susceptible d’être redistribuée dans les finances publiques françaises du fait des rentrées fiscales plus fortes que prévu.

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a réfuté jeudi toute idée de "cagnotte" susceptible d'être redistribuée dans les finances publiques françaises du fait des rentrées fiscales plus fortes que prévu. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

“Il n’y a rien en France qui ressemble à une cagnotte. Au contraire, il y a un trou, si vous me permettez l’expression”, a-t-il dit sur BFM Business.

“Nous avons encore la dette publique la plus élevée d’Europe après l’Italie (...) Nous avons encore aujourd’hui le déficit public le plus élevé d’Europe, donc il est urgent de redresser nos finances publiques, il est urgent de diminuer nos dépenses publiques en proportion de la richesse nationale (...) il faut là dessus réformer activement”, a ajouté le gouverneur.

Le président Emmanuel Macron et les ministres des Finances et des Comptes publics, Bruno Le Maire et Gérard Darmanin, ont tour à tour réaffirmé la priorité donnée par le gouvernement au désendettemment face aux voix qui s’élèvent, y compris au sein de la majorité, pour réclamer une redistribution d’une partie des recettes fiscales supplémentaires.

Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below