March 8, 2018 / 3:51 PM / 7 months ago

Philippe écarte toute fusion congé paternité et maternité

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a écarté jeudi toute idée de fusion entre congé paternité et maternité et annoncé que le gouvernement se prononcerait sur un éventuel allongement de la durée du congé paternité lors de la remise, en juin, d’un rapport consacré à cette question.

Le Premier ministre Edouard Philippe a écarté jeudi toute idée de fusion entre congé paternité et maternité et annoncé que le gouvernement se prononcerait sur un éventuel allongement de la durée du congé paternité lors de la remise, en juin, d'un rapport consacré à cette question. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Le gouvernement a commandé en janvier à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) un rapport chargé d’examiner “toutes les possibilités d’allongement, mais aussi de meilleure rémunération et de meilleure information du congé paternité”.

Ce rapport sera “remis en juin”, a dit Edouard Philippe à la presse à l’issue d’un conseil interministériel sur la question de l’égalité femmes-hommes à Paris. “L’idée n’est en aucun cas de fusionner ou confondre” les congés maternité et paternité, a-t-il ajouté.

Créé en 2002 par Ségolène Royal, alors ministre de la famille du gouvernement socialiste de Lionel Jospin, le congé “de paternité et d’accueil du jeune enfant” est actuellement de onze jours consécutifs pour une naissance simple.

Selon un sondage YouGov publié début février, 61% des personnes interrogées ayant déjà un enfant se prononcent en faveur d’un allongement du congé paternité.

L’idée d’une fusion des deux congés, à partager entre les deux parents, a elle émergé lors d’une consultation citoyenne organisée par le parti présidentiel, La République en Marche (LaRem), et dont les résultats ont été publiés début mars.

Cette mesure, souligne LaREM, permettrait de “renforcer le rôle des pères dans l’accueil d’un enfant et atténuer les perceptions négatives des employeurs vis-à-vis des femmes”. Un dispositif similaire existe déjà en France dans le cadre d’une adoption où les jours de congés sont librement partagés entre les deux parents.

Le congé maternité, qui fêtera ses 110 ans en 2019, est actuellement de 16 semaines.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below