March 2, 2018 / 10:13 AM / 8 months ago

Mali: Paris se dit mobilisé pour la libération de Sophie Pétronin

DAKAR-PARIS (Reuters) - L’Etat français est mobilisé pour la libération de Sophie Pétronin, l’otage française dont le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (GSIM), principale coalition djihadiste au Mali, a diffusé une nouvelle preuve de vie, a déclaré vendredi le Quai d’Orsay.

Sophie Pétronin, une septuagénaire dirigeant une ONG suisse d’aide aux enfants souffrant de malnutrition, a été enlevée le 24 décembre 2016 à Gao, dans le nord du Mali.

“Comme vous le savez, dans ce type de situations, la plus stricte discrétion est de rigueur”, a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères lors d’un point de presse.

“L’ensemble des services de l’Etat est mobilisé pour notre compatriote et est en contact avec sa famille”, a ajouté Agnès Von Der Mühll, alors que la famille de Sophie Pétronin affirme être délaissée par les autorités.

Une première preuve de vie - une vidéo - avait été diffusée en juillet dernier par le GSIM, groupe salafiste dirigé par le chef touareg Iyad Ag Ghali contre lequel les forces françaises de Barkhane concentrent leurs actions au Mali.

Dans cette nouvelle vidéo datée du 1er mars et diffusée notamment sur “jihadology.net”, le site d’un chercheur américain recensant la propagande des groupes djihadistes, on voit l’otage française allongée, avec en fond sonore des pulsations cardiaques et la voix d’Emmanuel Macron répétant “Je vous protégerai”.

Le document, qui dure une minute 16, sans commentaire, est intitulé “S.O.S, Save Old Sophie” (“Sauvez la vieille Sophie”). On voit notamment une perfusion et un cathéter fixés à un bâton et une série de médicaments.

Le fils de Sophie Pétronin, Sébastien, était intervenu dans les médias en décembre dernier pour dénoncer l’inaction présumée de la France. Ses proches la disent gravement malade.

Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Alexandre Giorgini, avait invoqué des “raisons évidentes de sécurité” pour expliquer la “discrétion” des autorités françaises.

Le neveu de Sophie Pétronin, Arnaud Granouillac, a lancé “un appel de détresse” au chef de l’Etat.

“On voit bien que son état de santé s’est dégradé, (...) elle est à bout de forces”, a-t-il réagi sur BFM TV. “On est très très inquiets. On voit des images qui ne sont pas du tout rassurantes.”

“J’espère qu’il (Emmanuel Macron) a vu cette vidéo et qu’il va prendre conscience qu’il faut sortir ma tante de ce guêpier-là car il n’est pas concevable qu’elle reste encore des jours et des jours en détention”, a-t-il dit, se disant prêt à “dormir devant les grilles de l’Elysée”.

Joe Bavier, Sophie Louet pour le service français avec John Irish à Paris, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below