October 1, 2017 / 9:19 AM / a year ago

Le PS confirme son statut d'opposant et sa direction collégiale

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste a reconduit samedi sa direction collégiale provisoire jusqu’à son congrès en février 2018 et a confirmé sa volonté d’être une force d’opposition à Emmanuel Macron, à son gouvernement ni droite ni gauche et à sa politique.

Le Parti socialiste a reconduit samedi sa direction collégiale provisoire jusqu'à son congrès en février 2018 et a confirmé sa volonté d'être une force d'opposition à Emmanuel Macron, à son gouvernement ni droite ni gauche et à sa politique. /Photo prise le 20 septembre 2017/REUTERS/Charles Platiau

Dans une résolution adoptée par son conseil national, il appelle notamment à une manifestation unitaire le 10 octobre “pour défendre la fonction publique”, une journée d’action à laquelle tous les syndicats de la fonction publique ont d’ores et déjà annoncé leur participation.

“Chaque jour, cette politique marquée du sceau de l’injustice, se dévoile un peu plus”, lit-on dans ce texte. “Face à la politique conduite par l’exécutif, nous serons avec toutes les initiatives syndicales.”

“Nous combattrons au Parlement un budget récessif et injuste. Nous lançons une campagne nationale contre la suppression des emplois aidés”, ajoute la résolution.

Laminé aux élections présidentielle et législatives, divisé, confronté à une hémorragie de militants et de cadres, contraint de vendre son siège historique, le PS a trouvé quelque réconfort dans sa résistance aux dernières élections sénatoriales.

Avec 120 parlementaires toutes assemblées confondues, il considère être la première force parlementaire de la gauche, un statut qu’il dénie à la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Christophe Cambadélis a quitté ses fonctions de premier secrétaire. “Je serai un spectateur désengagé, donnant des conseils quand ceci sera nécessaire au PS”, a-t-il déclaré à des journalistes en marge du conseil national.

“Je crois que le PS doit faire de sa faiblesse une force, ce n’est pas le moment de l’incarnation dans une personnalité. Cela viendra au moment du congrès”, a-t-il ajouté.

Le conseil national a considéré qu’il n’était temps ni d’élire un premier secrétaire par intérim, ni de dissoudre les instances du parti issues du congrès de Poitiers, en 2015.

La direction collégiale désignée début juillet dans la foulée des déroutes électorales à la présidentielle et aux législatives est maintenue jusqu’au congrès.

“Nous entrons dans une nouvelle étape de la refondation”, a déclaré le secrétaire national à la coordination du PS, Rachid Temal, lors d’une conférence de presse.

Emmanuel Jarry, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below