September 28, 2017 / 4:03 PM / in 9 months

Les bailleurs sociaux prêts à se battre pour les APL

par Gilbert Reilhac

Les bailleurs sociaux, réunis en congrès à Strasbourg, ont confirmé jeudi leur refus de voir diminuer les aides personnalisées au logement (APL) à hauteur de 1,7 milliard d’euros, un montant qu’ils sont censés répercuter par une baisse équivalente des loyers. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

STRASBOURG (Reuters) - Les bailleurs sociaux, réunis en congrès à Strasbourg, ont confirmé jeudi leur refus de voir diminuer les aides personnalisées au logement (APL) à hauteur de 1,7 milliard d’euros, un montant qu’ils sont censés répercuter par une baisse équivalente des loyers.

Se disant convaincus que la survie de leur « modèle économique » est en jeu, ils envisagent de porter leur combat devant les locataires et devant le Parlement qui devra adopter la mesure dans le cadre du projet de loi de finances 2017.

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, qui concluait le congrès de l’Union sociale pour l’habitat (USH), a tenté, très difficilement, de faire de la pédagogie.

«On peut ne pas être d’accord sur telle ou telle évaluation, on peut en revanche partager une philosophie qui est d’inverser cette politique du logement qui, depuis 40 ans, a fait en sorte de mettre un système sous perfusion avec toujours plus d’aides à la personne et de moins en moins d’aides à la construction », a-t-il tenté, sous les sifflets.

Les appels à la démission et les cris « Locataires en colère!”» ont culminé avec le départ d’une partie de la salle.

L’erreur, selon le ministre, a été, en 1977, de substituer les APL aux aides à la pierre, avec pour corollaire une insuffisance de logements sociaux et une inflation des allocations.

“On se retrouve dans une situation où l’APL coûte 18 milliards par an. Il y a 10 ans, c’était 14. Dans dix ans, ce sera la moitié du budget de l’Education nationale » (76,7 milliards d’euros pour celui-ci dans le projet de budget 2017).

“NOTRE PRONOSTIC VITAL EST ENGAGÉ”

Le président de l’USH, Jean-Louis Dumont, avait répondu par avance.

« Votre projet n’est pas un projet pour le logement. Il n’est guidé que par un dogme budgétaire macro-économique. Il ne connaît pas les territoires, leurs dynamiques et les personnes », a affirmé l’ancien député socialiste de la Meuse, au nom des cinq fédérations représentant 720 organismes HLM qui composent l’USH.

Dans la matinée, Alain Cacheux, président de la Fédération nationale des offices publics de l’habitat, avait sonné le tocsin et livré son plan de bataille.

« Ce projet est une volonté affichée de détruire le modèle économique du logement social. Notre pronostic vital est engagé », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

La baisse des loyers de 60 euros par mois correspondant à l’économie demandée concernerait, selon lui, 54% des locataires des Offices publics d’HLM, soit 1,3 million de foyers et une perte de recette de 822 millions d’euros par an pour les bailleurs qu’il représente.

« Soit plus de 80% de l’autofinancement cumulé des offices en 2015. Concrètement, ce sont six milliards d’euros d’investissements en moins chaque année », a-t-il ajouté.

Les mesures de compensation proposées par le gouvernement telles que gel du taux du livret A, étalement de la dette, généralisation des surloyers quand les revenus des locataires dépassent un certain plafond, ou fonds de péréquation entre les bailleurs sont « inexistantes, dérisoires, mensongères ou ambiguës », estime l’ancien député socialiste du Nord.

Alain Cacheux a annoncé le lancement d’une « campagne de communication » durant les trois mois prévisibles de débat parlementaire sur le budget 2017. Les présidents d’offices HLM seront chargés d’informer les locataires des « conséquences » du projet gouvernemental sur leur vie quotidienne.

Lui-même annonce qu’il adressera « chaque semaine » un courrier aux parlementaires « déclinant un aspect particulier des mesures qui viennent d’être prises ».

Edité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below