September 18, 2017 / 5:19 AM / in 9 months

L'ouragan Maria approche des Antilles en se renforçant

WASHINGTON (Reuters) - La tempête tropicale Maria s’est transformée dimanche en ouragan et continue de se renforcer à l’approche des Antilles, déjà fortement éprouvées par le passage d’Irma début septembre.

Des soldats de la 602e Area Support Medical Company attendent sur une plage alors que leur unité s’évacue avant l'ouragan Maria, à Charlotte Amalie, Saint-Thomas, Îles Vierges des États-Unis. La tempête tropicale Maria s'est transformée dimanche en ouragan et continue de se renforcer à l'approche des Antilles, déjà fortement éprouvées par le passage d'Irma début septembre. /Photo prise le 17 septembre 2017/REUTERS/Jonathan Drake

La Guadeloupe et la Martinique ont été placées en vigilance orange par Météo France et devaient être placées en alerte rouge à partir de la mi-journée lundi.

Maria, classée en catégorie 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, génère pour le moment des vents soufflant jusqu’à 150 km/h et va continuer à forcir au cours des prochaines 48 heures, prévient le Centre américain des ouragans (NHC).

“Maria pourrait devenir un ouragan de très forte intensité lorsqu’il va atteindre lundi soir les îles Sous-le-vent”, souligne le centre basé à Miami.

Le passage de ce nouvel ouragan est d’autant plus redouté qu’il intervient moins de deux semaines après celui d’Irma, l’un des plus puissants jamais enregistrés dans l’Océan atlantique, qui a au moins 84 morts et infligé des dégâts considérables des Antilles aux Etats-Unis. Les vents d’Irma ont soufflé jusqu’à 298 km/h.

Lundi matin, le centre de Maria se trouvait à 215 km à l’est-sud-est de l’île de la Dominique, et l’ouragan se déplaçait à la vitesse d’environ 20 km/h en direction de l’ouest-nord-ouest.

Maria pourrait toucher à partir de la soirée les îles françaises de la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy, mais aussi Antigua, Barbuda, Saint-Kitts-et-Nevis, Montserrat, la Dominique ou encore Anguilla.

Pour Météo France, “La Guadeloupe et la Dominique semblent les îles les plus exposées de l’Arc antillais et il faut prendre cette menace très au sérieux, des conditions dangereuses sont attendues à son passage”.

“Le passage au plus près, probablement entre 100 et 150 km au sud des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, devrait avoir lieu dans la nuit de mardi à mercredi”, prévient Météo France. “A cette distance, Saint-Martin et Saint-Barthélémy devraient échapper au coeur de l’ouragan, c’est-à-dire là où les vents sont les plus violents”.

Des conditions difficiles sont également attendues à la Martinique, à la Barbade, à Sainte-Lucie, à Saint-Vincent et aux Grenadines.

Plus au nord, José va faiblir dans les deux jours à venir mais devrait rester jusqu’à mardi un ouragan, a dit le NHC.

José se trouve désormais à 620 km à l’ouest des Bermudes et ses vents soufflent à la vitesse de 140 km/h. Le centre de la tempête devrait passer bien au large de la Caroline du Nord lundi et bien à l’est du New Jersey mercredi, a ajouté le NHC.

Frank McGurty et Lisa Von Ahn; Jean-Stéphane Brosse, Tangi Salaün et Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below