September 16, 2017 / 11:55 AM / in 9 months

Les communistes espèrent conserver un groupe au Sénat

PARIS (Reuters) - Les communistes espèrent conserver un groupe au Sénat, c’est-à-dire plus de 10 élus, au sortir des élections sénatoriales du 24 septembre, a déclaré samedi le secrétaire national du Parti communiste français (PCF), Pierre Laurent.

Les communistes espèrent conserver un groupe au Sénat, c'est-à-dire plus de 10 élus, au sortir des élections sénatoriales du 24 septembre, a déclaré samedi le secrétaire national du Parti communiste français (PCF), Pierre Laurent (photo). /Photo prise le 12 septembre 2017/REUTERS/Charles Platiau

Plus de 76.000 grands électeurs sont appelés à renouveler la moitié de la Chambre haute - 171 sièges sur un total de 348 -, où la droite républicaine a de bonnes chances de garder la main.

Seize des 18 sièges occupés par des sénateurs communistes sont remis en jeu.

“Nous sommes mobilisés”, a déclaré sur TF1 Pierre Laurent, lui-même candidat à sa réélection à Paris.

“Ce n’est pas une élection simple, qui risque d’être plus favorable à la droite qu’aux forces de gauche, mais nous sommes confiants dans le fait que nous allons garder un groupe au Sénat qui, aux côtés de notre groupe à l’Assemblée nationale, va pouvoir faire front contre la politique du gouvernement”, a ajouté le responsable communiste, qui s’exprimait en direct de la Fête de l’Humanité à la Courneuve (Seine-Saint-Denis).

S’il est constitué, le groupe communiste sera “probablement le seul véritable groupe d’opposition au Sénat”, a-t-il estimé.

Pierre Laurent pense avoir personnellement de bonnes chances de l’emporter.

“A Paris, je crois que je serai élu, la campagne est en bonne voie et ce sera le cas dans de très nombreux départements. Donc on pourra compter sur les communistes à l’Assemblée nationale, dans le pays, et au Sénat”, a-t-il dit.

Après les élections législatives de juin, le PCF et ses alliés ont constitué un groupe à l’Assemblée nationale, distinct du groupe de La France insoumise emmené par le député de Marseille Jean-Luc Mélenchon.

La France insoumise, qui n’a pas d’élu au Sénat, ne présente aucun candidat à l’élection du 24 septembre.

Elizabeth Pineau, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below