September 5, 2017 / 11:19 AM / a year ago

Parly juge possible "un conflit majeur" avec Pyongyang

L'attitude du régime de Pyongyang fait planer le risque d'un "dérapage vers un conflit majeur", et l'Europe "risque d'être plus tôt que prévu à portée de missile nord-coréen", a déclaré mardi la ministre française des Armées, Florence Parly. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

TOULON, Var (Reuters) - L’attitude du régime de Pyongyang fait planer le risque d’un “dérapage vers un conflit majeur”, et l’Europe “risque d’être plus tôt que prévu à portée de missile nord-coréen”, a déclaré mardi la ministre française des Armées.

“En Asie, l’essai nucléaire de forte énergie mené dimanche par la Corée du Nord et les multiples provocations balistiques de cet été constituent une menace aggravée pour la paix et la sécurité régionale et internationale”, a déclaré Florence Parly dans un discours à l’occasion des universités d’été de la Défense à Toulon (Var).

Un projet de nouvelle résolution est à l’étude aux Nations unies, à l’initiative des Etats-Unis, à la suite de l’essai nucléaire annoncé dimanche par la Corée du Nord, le sixième de son histoire, le plus puissant à ce jour.

“La prolifération nucléaire et balistique est un danger de plus en plus tangible”, a dit Florence Parly.

“L’Europe risque d’être plus tôt que prévu à portée des missiles de Kim Jong-un”, a poursuivi la ministre. “Le scénario d’un dérapage vers un conflit majeur ne peut être écarté.”

Cyril Altmeyer, avec Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below