August 18, 2017 / 8:12 PM / 10 months ago

Catalogne: Madrid a signalé un utilitaire blanc à la France

PARIS (Reuters) - La police espagnole a transmis aux autorités françaises le signalement d’un utilitaire blanc dont le conducteur est recherché dans le cadre de l’enquête sur la double attaque qui a frappé la Catalogne, a-t-on appris vendredi soir de source policière, confirmant une information du Parisien.

Un policier à Barcelone. La police espagnole a transmis aux autorités françaises le signalement d'un utilitaire blanc dont le conducteur est recherché dans le cadre de l'enquête sur la double attaque qui a frappé la Catalogne, a-t-on appris vendredi soir de source policière, confirmant une information du Parisien. /Photo prise le 18 août 2017/REUTERS/Sergio Perez

Le quotidien a indiqué dans la soirée sur son site internet que le véhicule en question, un utilitaire Renault Kangoo blanc, aurait été loué par des personnes recherchées par la police espagnole à la suite de ces deux attaques et était “susceptible d’avoir franchi la frontière”.

“Il y a un avis de recherche sur quelqu’un qui est susceptible d’être au volant de ce véhicule. Il est impliqué dans les attentats” survenus en Espagne, a déclaré cette source.

La police espagnole a effectué un signalement à la police française, cet homme ayant été au volant de ce véhicule lorsqu’il a été aperçu pour la dernière fois.

Contacté par Reuters, le ministère de l’Intérieur n’a de son côté pas confirmé cette information, indiquant que cela restait de l’ordre de la rumeur.

Le parquet de Paris, qui a ouvert une enquête sur les deux attaques - celle de jeudi à Barcelone et celle survenue quelques heures plus tard, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Cambrils - n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb, a précisé dans l’après-midi sur BFMTV que les contrôles aux frontières avaient été renforcés dès jeudi soir sur les axes routiers qui relient la France à l’Espagne, dans les transports ferroviaires et sur certains vols.

L’attaque à la fourgonnette de jeudi après-midi sur la célèbre avenue de Las Ramblas à Barcelone, qui a été revendiquée par l’organisation Etat islamique, s’inscrivait selon la police dans un projet d’attentats coordonnés.

Quelques heures plus tard, la police a abattu cinq suspects à Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, après une apparente tentative d’attaque à la voiture-bélier. Le conducteur de la camionnette qui a foncé sur la foule sur les Ramblas figure parmi ces cinq personnes, selon la presse espagnole.

Au total, ces deux attaques ont fait 14 morts et une centaine de blessés, parmi lesquels 28 Français, dont huit sont gravement atteints.

Emmanuel Jarry et Myriam Rivet, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below