October 27, 2016 / 1:32 PM / 2 years ago

CETA: le Canada "prudemment" optimiste après l'accord des Belges

PARIS (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères canadien Stéphane Dion s’est dit “prudemment optimiste” jeudi après l’annonce de la conclusion d’un accord entre les négociateurs belges sur le traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA).

Stéphane Dion, le ministre des Affaires étrangères canadien, s'est dit "prudemment optimiste" jeudi après l'annonce de la conclusion d'un accord entre les négociateurs belges sur le CETA. /Photo prise le 20 octobre 2016/REUTERS/Carlo Allegri

“Je suis prudemment optimiste, chat échaudé craint l’eau froide”, a dit le chef de la diplomatie canadienne en marge d’une conférence sur les opérations de maintien de la paix, à Paris.

“Nous espérons que les Européens se sont entendus entre eux parce que le Canada est prêt à signer”, a-t-il ajouté. “Si cette nouvelle se concrétise, c’est une excellente nouvelle”.

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault, qui s’exprimait à ses côtés lors de la même conférence de presse, a également fait preuve de prudence.

“Si c’est confirmé, nous nous en réjouissons parce que nous sommes favorables - la France - à ce traité”, a-t-il dit.

La signature du CETA, qui devait avoir lieu jeudi, se heurtait au veto du Parlement wallon, soutenu par la région de Bruxelles-Capitale, qui demandait des modifications initialement rejetées par les autorités européennes.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below