June 8, 2016 / 7:17 AM / 3 years ago

Le cardinal Barbarin entendu par la police

Le cardinal Philippe Barbarin est entendu mercredi par la police dans le cadre de l’enquête pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs et mise en danger d’autrui à la suite de la mise en examen en janvier d'un prêtre du diocèse de Lyon. /Photo prise le 25 mars 2016/REUTERS/Robert Pratta

LYON (Reuters) - Le cardinal Philippe Barbarin est entendu mercredi par la police dans le cadre de l’enquête pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs et mise en danger d’autrui à la suite de la mise en examen en janvier d’un prêtre du diocèse de Lyon.

L’audition a débuté à 08h00.

“Il est entendu comme témoin » indique l’un de ses avocats, André Soulier, “et comme à chaque témoin, on lui demande ce qu’il sait”.

Le conseil du cardinal Barbarin ajoute que cette audition par la Brigade départementale de protection de la famille « ne sera suivie ni par une mesure de comparution, ni par un renvoi, ni par l’ouverture d’une information judiciaire ».  

    Le cardinal Barbarin devait notamment être interrogé sur sa connaissance des agissements du père Bernard Preynat, en poste dans le diocèse de Lyon depuis plusieurs décennies. Ce prêtre a été mis en examen en janvier dernier pour des faits d’attouchement sexuels sur de jeunes scouts remontant à 1991.

Le cardinal Philippe Barbarin est visé par plusieurs plaintes de victimes qui lui reprochent de ne pas avoir dénoncé les faits à la justice et d’avoir laissé les responsables présumés en poste.

Catherine Lagrange, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below