May 31, 2016 / 5:12 PM / 3 years ago

Le Medef invite les entreprises à porter plainte

Le Medef invite les entreprises victimes de blocages dans le cadre du mouvement contre le projet de loi Travail à porter plainte pour délit d'entrave à la liberté de travail. /Photo prise le 5 avril 2016/REUTERS/Robert Pratta

PARIS (Reuters) - Le Medef a invité mardi les entreprises victimes de blocages dans le cadre du mouvement contre le projet de loi Travail à porter plainte pour délit d’entrave à la liberté de travail.

Dans un communiqué intitulé “halte aux blocages et aux méthodes de voyous”, l’organisation patronale précise qu’elle a mis en place une cellule de crise pour accompagner les entreprises souhaitant s’engager dans cette démarche.

“On ne peut plus accepter les actions qui conduisent à bloquer l’économie”, déclare le président du Medef, Pierre Gattaz, dans ce communiqué.

“Je regrette que le Medef n’ait pas la capacité à agir directement contre ces actions scandaleuses”, ajoute-t-il. “J’incite néanmoins les entreprises à se mobiliser juridiquement dans le respect de la loi.”

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a annoncé mardi qu’il avait porté plainte pour diffamation contre Pierre Gattaz, qui avait estimé la veille que le syndicat avait des méthodes de “terroristes”.

Le Premier ministre Manuel Valls a condamné ces propos.

Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below