May 30, 2016 / 5:36 AM / 3 years ago

Le PS conserve son siège de député à Strasbourg

Le Parti socialiste a conservé dimanche la première circonscription du Bas-Rhin, à Strasbourg, avec la victoire d'Eric Elkouby au deuxième tour de l'élection législative partielle provoquée par la démission, pour raison de santé, d'Armand Jung. Suppléant du député sortant et adjoint au maire de Strasbourg, Eric Elkouby a obtenu 53,77% des voix contre 46,22% pour son adversaire Les Républicains, Jean-Emmanuel Robert. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

STRASBOURG (Reuters) - Le Parti socialiste a conservé dimanche la première circonscription du Bas-Rhin, à Strasbourg, avec la victoire d’Eric Elkouby au deuxième tour de l’élection législative partielle provoquée par la démission, pour raison de santé, d’Armand Jung.

Suppléant du député sortant et adjoint au maire de Strasbourg, Eric Elkouby a obtenu 53,77% des voix contre 46,22% pour son adversaire Les Républicains, Jean-Emmanuel Robert.

Il était arrivé en tête du premier tour, la semaine dernière, avec 30,48% des suffrages.

La participation, qui n’avait pas dépassé 22,8% le 22 mai, a encore baissé, à 20,31% ce dimanche.

La première circonscription du Bas-Rhin, qui réunit centre-ville de Strasbourg et quartiers populaires de l’ouest, est détenue par le PS depuis 1997.

Catherine Trautmann, alors maire de la ville, l’avait alors arrachée à la droite avant de céder le siège à son suppléant, Armand Jung, un rocardien comme elle, pour entrer au gouvernement.

Gilbert Reilhac, édité par Chine Labbé

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below