May 5, 2016 / 6:52 AM / in 3 years

Trêve à Alep, 28 tués dans un raid contre un camp de déplacés

AMMAN (Reuters) - Un calme relatif a régné jeudi dans la ville syrienne d’Alep au lendemain de l’accord d’arrêt momentané des hostilités négocié entre les Etats-Unis et la Russie.

Dans le centre historique d'Alep. Un calme relatif régnait jeudi dans la ville syrienne d'Alep au lendemain de l'accord d'arrêt momentané des hostilités négocié entre les Etats-Unis et la Russie après deux semaines de violences entre forces rebelles et gouvernementales qui ont fait des dizaines de morts. /Photo prise le 5 mai 2016/REUTERS/Abdalrhman Ismail

Les combats ont continué à faire rage dans d’autres régions de Syrie alors que Bachar al Assad a promis de poursuivre la lutte jusqu’à la “victoire finale”, et 28 personnes ont trouvé la mort dans l’attaque aérienne d’un camp de déplacés dans le nord-ouest de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Selon les médias publics syriens, l’armée s’est engagée à respecter à Alep le “régime de calme” entrée en vigueur à 1h00 du matin (mercredi 22h00 GMT) pour une durée de 48 heures et les armes se sont globalement tues jeudi après deux semaines de massacres de civils et de destructions massives.

L’armée a néanmoins accusé des insurgés islamistes d’avoir violé l’accord dans la nuit par des tirs sur certaines zones résidentielles de la ville sous contrôle gouvernemental. Des habitants ont précisé que les tirs avaient diminué dans la matinée et les magasins commencé à rouvrir.

Les combats faisaient en revanche rage dans les régions rurales au sud d’Alep, notamment près de Khan Touman où les combattants du Front al Nosra, la branche syrienne d’Al Qaïda, progressaient en direction de la ville tenue par des milices progouvernementales soutenues par l’Iran.

L’aviation syrienne a mené des bombardements pour tenter de repousser l’assaut des insurgés islamistes contre plusieurs positions gouvernementales autour de la ville, ont rapporté la chaîne télévisée Al Mayadine, favorable au régime de Damas, et l’OSDH, proche de l’opposition.

Les combats se poursuivent également dans le reste de la Syrie.

Au moins 28 personnes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, ont été tuées dans des frappes aériennes qui ont visé jeudi un camp de déplacés de la province d’Idleb, près de la frontière turque, a rapporté l’OSDH. Le bilan de l’attaque, dans les environs de la ville de Sarmada, soit à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Alep, risque de s’alourdir car un certain nombre de blessés sont dans un état très grave, ajoute l’OSDH.

“Deux raids aériens ont atteint ce camp de fortune pour les déplacés qui ont fui les combats dans le sud d’Alep et à Palmyre. Le camp a encaissé deux tirs directs. J’ai entendu dire que de nombreuses tentes étaient en flammes”, a déclaré Abou Ibrahim al Sarmadi, un militant de la ville d’Atmeh qui a parlé à des personnes se trouvant près de ce camp.

A Washington, la Maison blanche a condamné l’attaque aérienne contre le camp. “Aucune excuse ne peut justifier ce raid aérien contre des civils innocents qui ont déjà fui leurs maisons pour échapper aux violences”, a déclaré le porte-parole de la Maison blanche, Josh Earnest.

ASSAD PROMET LA “VICTOIRE FINALE”

D’autre part, d’après des sources rebelles et l’OSDH, l’organisation Etat islamique (EI) s’est emparée du champ gazier de Chaer, sa première conquête territoriale dans le désert entourant Palmyre depuis que l’armée gouvernementale a repris la ville en mars.

Selon l’agence de presse Amak, liée à l’EI, les djihadistes ont tué une trentaine de soldats syriens et se sont emparés d’armes lourdes, de chars et de missiles.

Dans cette même région, des avions russes ont bombardé des positions de l’EI dans la ville de Soukhna.

Dans un message envoyé à Vladimir Poutine pour le remercier du soutien militaire de la Russie, le président syrien Bachar al Assad indique que l’armée syrienne a pour objectif la “victoire finale” et “l’écrasement de l’agression” à Alep et dans tout le pays, ont rapporté jeudi les médias officiels syriens.

Selon l’OSDH et des habitants, combats et bombardements ont néanmoins nettement baissé d’intensité jeudi dans la grande ville du nord du pays.

Une personne a été tuée dans la nuit par des tirs rebelles dans le secteur de Midan côté gouvernemental, a relevé l’OSDH, tandis que les médias publics ont fait état de tirs de roquettes contre le quartier du Nouveau Alep.

Un habitant vivant le quartier d’al Chaar, dans l’est de la ville en territoire rebelle, a pour sa part indiqué que des avions avaient été entendus dans la nuit, mais qu’il n’y avait pas eu ces frappes aériennes intenses qu’il avait connues durant dix jours de bombardements.

Les gens se sont risqués dans la rue dans plusieurs quartiers où étaient ouverts un nombre de magasins plus important que d’habitude, raconte cet habitant.

Un autre habitant a évoqué un sentiment général de calme ressenti par la population dans plusieurs quartiers.

“Depuis la nuit dernière, c’est positif. Ma femme est sortie pour faire des courses; les magasins ont ouvert et les gens respiraient. Nous n’avons pas entendu les tirs et les bombardements auxquels nous étions habitués”, a déclaré Sameh Toutoundji, qui est commerçant. “Dix jours de tueries quotidiennes, cela suffit”, a-t-il ajouté.

Dans le camp rebelle, on indique aussi que malgré des tirs intermittents sur les principales lignes de front de la ville, les combats ont diminué d’intensité et qu’on n’a pas entendu de bombardements de l’armée dans les zones résidentielles.

Les rebelles ont en revanche indiqué que des hélicoptères syriens avaient largué des barils d’explosifs sur Dahyat al Rachdine al Djounobi, secteur tenu par les rebelles au nord-ouest d’Alep, et près du secteur de Djamiyat al Zahraa, théâtre mercredi d’un important assaut mené par les rebelles, ensuite repoussé par des bombardements d’avions de guerre.

Avec Jeff Mason à Washington; Danielle Rouquié, Tangi Salaün et Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below