April 22, 2016 / 3:17 PM / 3 years ago

L'UE collabore avec Paris pour le processus sur le Proche-Orient

Federica Mogherini, Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, et Jean-Mars Ayraut, chef de la diplomatie française, à Paris. L'Union européenne travaille en collaboration avec la France pour préparer le sommet du 30 mai à Paris, qui devrait avoir lieu en présence d'une vingtaine de délégations, mais sans Israéliens, ni Palestiniens, et destiné à relancer le processus de paix israélo-palestinien. /Photo prise le 22 avril 2016/REUTERS/Jacky Naegelen

PARIS (Reuters) - L’Union européenne travaille en collaboration avec la France pour préparer le sommet du 30 mai à Paris destiné à relancer le processus de paix israélo-palestinien, a déclaré vendredi la porte-parole de la diplomatie européenne.

“On partage le même objectif et la même préoccupation”, a dit Federica Mogherini à l’issue d’un entretien à Paris avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, soulignant également une “approche absolument complémentaire”.

Elle a salué “le travail qu’on fait ensemble pour garantir que la solution à deux Etats au Moyen-Orient puisse trouver finalement (...) une possibilité de réalisation.”

Selon Federica Mogherini, le Quartet des médiateurs sur le Proche-Orient - UE, Nations unies, Etats-Unis, et Russie - a déjà entamé les préparatifs de la conférence de la fin mai, qui devrait avoir lieu en présence d’une vingtaine de délégations, mais sans Israéliens, ni Palestiniens.

Un nouveau sommet, cette fois avec les deux parties, est prévu dans les mois suivant ce premier rendez-vous.

“C’est aussi une question de sécurité pour nous-mêmes et pour la région”, a insisté la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères.

“Nous partageons le même constat, la même nécessité d’agir et de ne pas laisser s’installer ce fatalisme et j’ai salué le travail du Quartet”, lui a fait écho Jean-Marc Ayrault.

Paris avait annoncé en janvier, par la voix de son ex-chef de la diplomatie Laurent Fabius, sa volonté de relancer le processus, au point mort depuis l’échec il y a deux ans des dernières négociations menées sous l’égide de Washington.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below