March 22, 2016 / 2:03 PM / 2 years ago

22 ans de prison pour la pilote ukrainienne Savtchenko en Russie

MOSCOU (Reuters) - La justice russe a reconnu mardi la pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko coupable de complicité dans la mort de deux journalistes russes en 2014 dans l’est de l’Ukraine, et l’a condamnée à une peine de 22 ans de prison.

Manifestation à Kiev en soutien à la pilote d'hélicoptère ukrainienne Nadejda Savtchenko accusée de complicité dans la mort de deux journalistes russes dans l'est de l'Ukraine en juin 2014 lors d'affrontements entre l'armée régulière et les séparatistes prorusses. La justice russe l'a condamnée à une peine de 22 ans de prison. /Photo prise le 22 mars 2016. REUTERS/Gleb Garanich

Cette peine a été assortie d’une amende de 30.000 roubles (autour de 400 euros).

A la question du juge lui demandant si elle avait bien compris la sentence rendue à son encontre, Nadejda Savtchenko s’est levée et a entonné l’hymne national ukrainien. Ses partisans, dans la salle d’audience, se sont mis eux aussi à chanter et ont tenté de déployer un drapeau ukrainien bleu et jaune, avant que les agents de sécurité n’interviennent.

L’Ukraine, a réagi à Kiev le président Petro Porochenko, ne reconnaîtra jamais la décision de la justice russe.

“L’Ukraine ne reconnaîtra jamais, je dis bien jamais, la parodie de justice qu’a subie Nadejda Savtchenko, pas plus que sa prétendue condamnation”, a-t-il dit.

Le chef de l’Etat ukrainien a affirmé que lors de réunions au “format Normandie”, le président russe Vladimir Poutine avait promis de renvoyer Nadejda Savtchenko en Ukraine.

“Le moment est venu d’honorer cette promesse” en permettant à la pilote de regagner son pays, a-t-il ajouté.

Le parquet avait requis 23 ans de prison à l’encontre de la jeune femme, dont le cas est une source de tension importante entre Moscou et Kiev.

Agée de 34 ans, elle est considérée comme une héroïne nationale par nombre de ses compatriotes. Pilote d’hélicoptère, elle a été capturée dans l’est de l’Ukraine en juin 2014 au cours de combats entre l’armée régulière et les séparatistes prorusses, qui l’ont remise aux autorités russes.

A en croire le ministère public russe, Nadejda Savtchenko a aidé en juin 2014 l’artillerie ukrainienne à diriger ses tirs dans la région de Louhansk, où un obus a tué deux journalistes de la télévision russe, Igor Korneliouk et Anton Volochine.

Guennadi Novik et Alexandre Rechetnikov à Moscou, avec Pavel Politiouk et Natalia Zinets à Kiev; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below