March 16, 2016 / 9:29 AM / 2 years ago

Deux suspects auraient été arrêtés dans l'opération en Belgique

BRUXELLES (Reuters) - Deux suspects ont été interpellés en Belgique à la suite de la fusillade survenue mardi lors d’une perquisition dans la commune bruxelloise de Forest, qui était menée dans le cadre de l’enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris, a annoncé mercredi matin la chaîne de télévision privée VTM.

Deux suspects auraient été interpellés en Belgique à la suite de la fusillade survenue mardi lors d'une perquisition dans la commune bruxelloise de Forest, qui était menée dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris. La chaîne de télévision privée VTM ne cite pas ses sources et la justice belge n'a pas réagi dans l'immédiat à cette information. /Photo prise le 15 mars 2016/REUTERS/Yves Herman REUTERS/Yves Herman

La chaîne n’a pas cité ses sources et la justice belge n’a pas réagi pour le moment à cette information.

Les médias belges avaient rapporté que les policiers étaient lancés à la recherche de deux suspects qui avaient pu prendre la fuite, mardi, à la faveur de la fusillade. Un suspect avait été tué et quatre policiers avaient été blessés dans les tirs. Parmi les blessés, dont aucun n’est dans un état grave, figure une policière française.

La présence d’agents français sur les lieux était une “coïncidence” et non une indication que la perquisition initiale devait produire une avancée majeure dans l’enquête, ont souligné mardi les autorités belges.

Le Premier ministre belge, Charles Michel, a convoqué une réunion d’urgence du conseil national de sécurité, mercredi.

“La menace demeure”, a dit le chef du gouvernement mercredi matin à la radio RTL, en ajoutant que la Belgique allait réévaluer son niveau d’alerte et envisager dans la journée d’éventuelles mesures supplémentaires.

Les perquisitions menées mardi par la police dans la commune bruxelloise de Forest, où ont éclaté les tirs, sont terminées. “La zone est totalement sécurisée et les opérations ont pris fin”, a déclaré le bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghyssels, à la RTBF.

Une conférence de presse du parquet fédéral, qui coordonne l’enquête en Belgique sur les attentats du 13 novembre dernier à

Paris et Saint-Denis, était prévue dans la matinée.

Certaines des personnes impliquées dans les attentats du 13 novembre habitaient ou avaient une base à Bruxelles.

Philip Blenkinsop; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below