January 20, 2016 / 12:55 PM / 2 years ago

Strasbourg veut moins de sucre dans les aliments pour bébés

STRASBOURG (Reuters) - Le Parlement européen a fait objection mercredi à un règlement communautaire autorisant un taux de sucre trois fois plus élevé que les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans les préparations alimentaires pour bébés.

Le Parlement européen a fait objection mercredi à un règlement communautaire autorisant un taux de sucre trois fois plus élevé que les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans les préparations alimentaires pour bébés. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer

Le texte de la Commission européenne, un acte délégué découlant de la refonte d’une réglementation existante, maintenait la norme de 7,5 grammes de sucre pour 100 Kcal (100 calories en termes de diététique), soit 30 Kcal ou 30% du total.

L’Organisation mondiale de la santé recommande aujourd’hui de limiter la quantité de sucre ajouté à moins de 10% de l’apport énergétique d’un aliment pour nourrissons afin de prévenir ceux-ci des risques d’obésité.

Les eurodéputés, qui disposent d’un droit de veto sur les actes délégués, ont rejeté le texte par 393 voix contre 305 et 12 abstentions, et demandé à la Commission de lui soumettre une nouvelle proposition tenant compte des dernières données scientifiques.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below