January 19, 2016 / 4:37 PM / 2 years ago

Les jeunes réfugiés risquent de mourir de froid en chemin

par Tom Miles

Migrants ayant franchi la frontière entre la Macédoine et la Serbie, près du village serbe de Miratovac. L'Unicef estime que des milliers d'enfants qui cheminent sur la route des réfugiés entre la Turquie et l'Europe du Sud-Est risquent de mourir de froid dans les quinze jours. /Photo prise le 18 janvier 2016/REUTERS/Marko Djurica

GENEVE (Reuters) - Des milliers d’enfants qui cheminent sur la route des réfugiés entre la Turquie et l’Europe du Sud-Est risquent de mourir de froid dans les quinze jours, a annoncé mardi l’Unicef.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) annonce des températures inférieures à la normale et de lourdes chutes de neige dans les deux prochaines semaines dans l’est de la péninsule des Balkans, en Turquie, dans l’est de la Méditerranée, ainsi qu’en Syrie, au Liban, en Israël et en Jordanie.

“De nombreux enfants qui sont en route n’ont pas de vêtements adéquats ni l’accès à une nourriture correcte”, a déclaré lors d’un point de presse Christophe Bouliérac, porte-parole du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Prié de dire si les enfants pourraient mourir de froid, il a déclaré: “Le risque est clairement très, très élevé.”

Selon l’association humanitaire Save the Children, les enfants accostent sur l’île grecque de Lesbos vêtus de simple tee-shirts et sont trempés après avoir voyagé sur des canots pneumatiques impropres à la navigation en mer.

L’association ajoute avoir été informée par les travailleurs humanitaires du centre de réception frontalier de Presevo, en Serbie, qu’il y avait là-bas une épaisseur de 15 cm de neige. “Les enfants arrivent les lèvres bleues, en grande détresse et tremblant de froid”, ajoute l’association dans un communiqué.

Les températures devraient chuter à -20°C à Presevo et à -13°C à la frontière entre la Grèce et la Macédoine.

Les enfants ont représenté l’an dernier un quart du million de migrants et de réfugiés arrivés en Europe par la Méditerranée.

Selon le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), un peu plus de 1.700 personnes arrivent chaque jour en Grèce pour l’instant en ce mois de janvier, soit un peu moins de la moitié du flux constaté en décembre (3.500).

Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below